ACTIONS2018-08-15T20:59:31+02:00
15mars 2019

Le festival de Magic System pour la réconciliation – Gagnoa, CÔTE D’IVOIRE

15/03/2019 : Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), organisé chaque année par le célèbre groupe ivoirien Magic System, réunira 16 artistes africains de renom du 23 au 28 avril à Abidjan et Gagnoa (centre-ouest), a annoncé vendredi à l’AFP le leader Salif Traoré, dit A’Salfo. Lire l’article publié sur le site VOAfrique

14mars 2019

Un réseau et une loi contre les violences faites aux enfants – Salles-sur-l’Hers, FRANCE

14/03/2019 : Ce mercredi 6 mars, une loi visant à protéger les enfants de toutes violences physiques et psychologiques a été débattue au Sénat. Ce projet de loi a soulevé bien des interrogations parmi les parents. Les Français se sont souvent manifestés contre elle, pour la simple raison qu’ils n’avaient pas encore accès aux alternatives existantes, telles que celles proposées par le réseau «Parentalité créative». Force est de constater qu’à chaque fois que les familles participent à des formations, elles ressentent un réel soulagement. Les enfants et les parents vont mieux et les répercussions sur le fonctionnement de notre société sont immenses. Lire l’article publié sur le site La dépèche

14mars 2019

Une exposition sur la paix destinée aux enfants – Cormeilles, FRANCE

14/03/2019 : La Fabrique de la paix est une exposition itinérante qui propose des clés aux plus jeunes pour résoudre un conflit. Elle s’est arrêtée à Cormeilles (Eure) les 13 et 14 mars 2019.
La fabrique de la paix est destinée aux enfants âgés de 10 à 14 ans. Les jeunes de Thiberville (Eure) l’ont expérimentée ce lundi 11 mars 2019. La Fabrique de la paix aborde les conflits, les préjugés, la diversité de manière pédagogique, interactive et ludique. Lire l’article publié sur le site Actu.fr

11mars 2019

La communication non violente, un chemin vers soi et les autres – Montagnac, FRANCE

11/03/2019 : À Montagnac, on pratique aussi l’art de vivre dans la douceur avec soi et les autres à travers des ateliers, et rencontres organisés toute l’année par Rose-Marie de Falco médiatrice, formatrice et présidente de l’association Gingko. L’association Gingko a invité en mai 2019 Oriane Boyer, formatrice certifiée par le centre pour la communication non violente en collaboration, avec Rose-Marie de Falco et une large équipe d’assistantes et assistants motivés. Lire l’article publié sur le site Ladépêche

11mars 2019

Palestine : Quelle résistance non-violente, là-bas et ici ? – Cloisy-le-Roi, FRANCE

11/03/2019 : En présence de Fadwa Khader, membre du Conseil National de l’OLP et représentante pour la France du PPP (Parti du Peuple Palestinien) – suivi d’un buffet
L’association Solidarité Choisy Palestine organise un débat sur le thème : « Palestine, quelle résistance non-violente, là-bas et ici ? » En présence de Fadwa Khader, membre du Conseil National de l’OLP et représentante pour la France du PPP (Parti du Peuple Palestinien) – suivi d’un buffet. Fadwa Khader nous expliquera la résistance non-violente que mène les palestiniens face à l’occupation, l’extension des colonies et le gouvernement le plus à droite que l’Etat d’Israël ait jamais eu. Nous débattrons également des moyens de solidarité politique que nous pouvons avoir, ici en France, avec le peuple palestinien. L’organisateur est : Association Solidarité Choisy Palestine. Publié sur le site 94 Citoyens.com

10mars 2019

Mille personnes défilent pour dire non à la violence faite aux femmes – Ajaccio, FRANCE

10/03/2019 : A l’appel de Mylène Jacquet, responsable de l’Association “Savannah” et de l’antenne locale de “Femmes Solidaires”, un millier de personnes, parmi lesquels de nombreux élus, ont défilé en fin d’après-midi à Ajaccio en soutien à Julie Douib, assassinée par son ex-compagnon le Week-end dernier à Isula Rossa. Parti de la Place Foch, le cortège s’est rendu devant le banc rouge situé aux abords du lycée Laetitia et inauguré en novembre 2017 en mémoire des femmes victimes de violence. Après deux discours particulièrement émouvants de Mylène Jacquet et Mattea Casalta, élue territoriale, demandant plus de mesures et de fermeté de la part du Gouvernement, la manifestation s’est dissipée dans le calme. Lire l’article publié sur le site Corse Net Infos

6mars 2019

Les femmes jouent un rôle important dans la résolution des conflits – BURKINA FASO

06/03/2019 : Le Burkina Faso célèbre vendredi, la Journée internationale des femmes, sous le thème :”contribution de la femme à l’édification d’un Burkina Faso de sécurité, de paix et de cohésion sociale”, a annoncé mardi le ministère en charge de la Femme soulignant que les femmes jouent un rôle important dans la résolution des conflits. “Les femmes jouent un rôle important dans la résolution des conflits et se présentent comme des actrices de premier plan pour détecter et corriger en leur sein les premiers signes de radicalisation et d’extrémisme dans leur cadre de vie et pour comprendre les facteurs susceptibles d’influencer les choix de leurs enfants”, a déclaré la ministre en charge de la Femme, Laurence Marchal. Lire l’article publié sur le site french people

4mars 2019

Newsletter des Combattants pour la paix – ISRAEL / PALESTINE

04/03/2019 : 2019 a commencé pour nous avec une série de nouvelles activités. Des rencontres avec des jeunes Israéliens et Palestiniens, plantation d’oliviers dans des villages palestiniens menacés, des visites éducatives en Palestine et un nouveau spectacle présenté par notre groupe de théâtre, voila ce qui nous a occupé ces dernières semaines. Du côté israélien, les politiciens font déjà campagne pour les prochaines élections israéliennes, nous avons donc maintenant une période critique pour des opportunités. Nous avons l’intention d’atteindre un public plus large dans les semaines à venir et nous espérons diffuser ce message : avancer sur le chemin de la justice, de la dignité et de la paix pour tous ceux qui vivent sur cette terre. Lire l’article publié sur le site Pressenza

3mars 2019

Éducation, connaissance mutuelle et non-violence – Nantes, FRANCE

03/03/2019 : La stèle de l’ancienne synagogue de Strasbourg a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi. Pour notre éditorialiste Jeanne-Emmanuelle Hutin, il est plus que jamais nécessaire d’éveiller les consciences face à la montée de l’antisémitisme. Dévoiler cet horizon de vie et de concorde aux jeunes générations est nécessaire à l’heure où le nihilisme voudrait les entraîner dans la radicalité et la violence. Lire l’article publié sur le Site Ouest-France

27février 2019

Réconciliation : bâtir des ponts entre les nouveaux arrivants et les Autochtones – Saskatchewan, CANADA

27/02/2019 : Les organismes d’accueil pour les nouveaux arrivants déploient des efforts pour favoriser les relations entre les communautés autochtones et les immigrants en Saskatchewan.
En tant que pourvoyeurs de services, ces organismes d’accueil constituent souvent les premiers points de contact des nouveaux arrivants qui s’installent dans la province. Lire l’article publié sur le site Radio-Canada

25février 2019

Mise en oeuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation – Bamako, MALI

25/02/2019 : Selon l’observateur indépendant, 15,38% des actions non encore initiées. L’Observateur Indépendant a publié son troisième rapport sur l’état de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la réconciliation. Ses responsables ont partagé le contenu dudit document à la presse le vendredi 22 février 2018 au cours d’une conférence de presse tenue à l’Hôtel Sheraton de Bamako. Parmi les 78 engagements contenus dans l’Accord suivis par l’Observateur indépendant, 20 engagements sont achevés trois ans et demi après la signature de l’Accord. Près de 60% des engagements sont à une phase de mi-parcours mais pas achevés, soit 14 engagements presqu’achevés, 18 au stade intermédiaire et 14 au stade minimal. 12 engagements n’ont pas été initiés et constituent l’essentiel de grands défis. Lire l’article publié sur le site Bamada.net

25février 2019

ADN Kids pour résoudre les conflits sans violence – Vannes, FRANCE

25/02/2019 : C’est un programme mis en place par un ancien policier du Raid pour apprendre aux enfants et aux ados à résoudre les conflits sans violence. Des ambassadrices d’ADN Kids étaient, ce lundi, à l’IEA du Bondon, à Vannes, et les écoliers se sont pris au jeu ! Lire l’articlue publié sur le site Le Télégramme

25février 2019

Conflits: ONU et Croix-Rouge ensemble contre la violence sexuelle

25/02/2019 : L’ONU et le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’allient contre les violences sexuelles dans les conflits. Antonio Guterres et Peter Maurer ont appelé lundi à Genève à davantage poursuivre ces crimes de guerre. Devant la presse, le secrétaire général de l’ONU a dénoncé “une violation tragique du droit international humanitaire (DIH)”. Il a promis d’étendre les efforts pour lutter contre ces centaines de milliers d’abus observés notamment en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud. Lire l’article publié sur le site La liberté

21février 2019

Pour un monde meilleur, rendons visibles la Paix et la Nonviolence – ESPAGNE

21/02/2019 : 1er concours de photographie numérique. L’organisation Monde sans Guerres et Sans Violence, avec le soutien du Conseil de Paix et de Solidarité de la Ville de Castelldefels et de la Peña Fotográfica de Castelldefels, a convoqué au 1er concours de Photographie numérique, à l’intention des lycéens, et qui est organisé sur le thème « Pour un monde meilleur, rendons visibles la Paix et la Nonviolence ». Dans cette première édition, la cérémonie de remise des prix s’est tenue au Lycée Frangoal le 30 janvier, coïncidant avec la célébration de la « Journée de la Paix et de la Nonviolence », qui commémore l’anniversaire de la mort du grand pacifiste Mahatma Gandhi. Lire l’article publié sur le Site Pressenza

20février 2019

Retour aux sources : Une histoire de non violence – BELGIQUE

20/02/2019 : Que reste-t-il de la non-violence et de la désobéissance civile aujourd’hui ? Retour sur la naissance et les évolutions du mouvement de non-violence aux Etats-Unis depuis Martin Luther King. Ce documentaire aborde aussi bien sa place au cœur du combat pour les droits civiques, en opposition aux actions violentes de Malcolm X, que les enjeux contemporains auxquels la non-violence prend une part active.
Un documentaire de Mathilde Fassin à voir dans Retour aux sources le vendredi 22 février dès 22h50.  Rediffusions sur la Trois 23/02 -21h00. Au cœur de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, un épisode est méconnu des Français : les freedom rides, ou bus de la liberté. C’est pourtant l’une des formes de protestation qui a inspiré la Marche des Beurs quelque vingt ans plus tard. L’idée : parcourir le pays pour mettre à mal la ségrégation instaurée. Plus de 50 ans après, un road movie historique à travers l’Alabama et le Mississippi, part sur les traces de près de 450 militants, noirs et blancs, hommes et femmes. Nous retrouverons plusieurs d’entre eux dans un récit de leur lutte pour établir l’égalité. Voir l’article publié sur le Site rtbf

19février 2019

Pourquoi les stages de désobéissance civile séduisent de plus en plus – FRANCE

19/02/2019 : De plus en plus d’activistes s’inscrivent à des stages de désobéissance civile pour élargir leurs modes d’action en vue de défendre des causes sociales ou environnementales. Lire l’article publié sur le Site Europe 1

17février 2019

Le rappeur Wordsmith en visite en Haïti pour prêcher la non-violence – Port-au-Prince, HAITI

17/02/2019  : Wordsmith, de son vrai nom Anthony Parker, s’est rendu en Haïti pour un séjour d’une semaine. Objectif : rencontrer, du 3 au 9 février, des groupes de jeunes dans différents quartiers de la capitale, promouvoir la non-violence et encourager les jeunes à se fixer des objectifs dans leurs vies. “Là d’où je viens, on a beaucoup souffert de violence, de brutalité policière et de pauvreté.”, confie-t-il à notre rédaction. “Donc, je pense que, pour la situation en Haïti, il y a beaucoup de choses en commun et j’ai profité de cet instant pour venir parler aux jeunes, malgré les manifestations, je n’avais pas peur”, a-t-il dit. “Nous avons des manifestions aux Etats-Unis aussi. C’est normal surtout quand les gens ont l’impression de ne pas être écoutés”. Pour Parker, son voyage dans la capitale du pays, coordonné par l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti, a été une occasion d’apporter un peu sa contribution à la construction d’une nouvelle donne. “Et c’est ce que je fais à travers mes chansons : rassembler les gens, les amener à voir les choses à partir d’une autre perspective et apporter un peu de positivité”, fait savoir le chanteur Américain, né en Allemagne. Lire l’article complet publié sur le site Loop

17février 2019

Les résistances de Chibli Mallat – LIBAN

17/02/2019 : «Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître – et dans ce clair-obscur surgissent les monstres », écrivait Gramsci. Certes. Mais c’est aussi dans ce même clair-obscur qu’apparaissent fort heureusement les gardiens du temple, pour éviter de sombrer entièrement dans « les affres de l’Imprévisible » et tenter de surmonter notre impuissance, ressentie comme une profonde iniquité, à « lire dans les graines du temps », comme Macbeth. L’un de ces gardiens du temple, celui de la raison, de l’humanisme, de la non-violence et de la résistance culturelle contre tous les visages de la servitude – au sens voulu par le grand manitou de cette idée, feu Sélim Abou – est sans conteste aujourd’hui Chibli Mallat. 
BIBLIOGRAPHIE : Boussole et autres journalismes de Chibli Mallat, éditions Bada’eʻ, 2019. Lire l’article publié sur le Site L’Orient Le jour

16février 2019

Un rebelle au cœur tendre!

16/02/2019 : À 21 ans, Antoine Desrochers est d’une sagesse enviable. L’adepte de la communication non violente est aussi à la tête d’un site écologique. L’inspirant jeune homme souhaite faire une différence auprès des gens, tant en ce qui a trait à leur relation avec la nature qu’avec les autres. Antoine, il arrive souvent qu’on vous offre des rôles de rebelle. Êtes-vous un rebelle au quotidien? Je suis un rebelle dans le sens où je conteste les choses établies. Il y a certaines lois dans notre société qui méritent d’être remises en question. Quand c’est le cas, je le fais. Un règlement n’est pas synonyme de vérité pour moi. Lire l’interview publié sur le Site TVA Nouvelles

13février 2019

Les mouvements pacifistes font grise mine – CANADA

13/02/2019 : La montée du populisme, des conflits qui perdurent, notamment au Moyen-Orient, des organisations internationales discréditées, la paix dans le monde semble un rêve de plus en plus lointain. À l’ère de Donald Trump et de Vladimir Poutine, les mouvements pacifistes sont-ils en panne? On en parle avec Carl Bouchard, professeur à l’Université de Montréal et spécialiste de l’histoire du pacifisme. Le pacifisme est un sentiment et un comportement, explique en entrevue Carl Bouchard. « Depuis le début du  XIXe siècle dans le monde occidental, s’est développée cette idée qu’on pouvait agir pour promouvoir la paix sur Terre. ». Lire l’article et écouter l’entrevue publiés sur le Site RCI

12février 2019

« On est des petits jardiniers des émotions » – EUROPE

12/02/2019 : I Muvrini vient d’entamer une vaste tournée en France et en Europe. Le groupe corse passera par la région. Entretien avec son chanteur, Jean-François Bernardini.
Votre passage dans le Jura va s’inscrire dans le cadre d’une vaste tournée. Le lien avec le public est toujours très important ? « C’est un petit miracle pour un groupe qui vient de Corse, qui chante dans cette langue, de voir que le cercle s’agrandit tous les soirs. C’est une récompense et un encouragement incroyables. On part pour une aventure d’une quarantaine de concerts à travers la France, la Belgique, la Suisse, avec l’envie de créer un petit village tous les soirs. On a le sentiment que ce village qui est de plus en plus grand est utile, attendu. Dans ce monde où on est assommé par le divertissement, les gens ont besoin de nourriture, ont besoin que nous, artistes, nous portions ce pain pour le cœur, la conscience et l’âme. »  Lire l’entretien complet publié sur le Site Le Progrès

7février 2019

Liste des 198 actions non-violentes qui pourraient être utiles à tout mouvement social

07/02/2019 – Un politologue américain connu pour ses nombreux écrits sur la lutte non violente a listé pas moins de 198 méthodes d’action non violentes contre le pouvoir. Cette compilation pourrait notamment servir dans le cadre du mouvement des gilets jaunes ou tout autre mouvement social à venir. Cette fameuse liste n’a pas été élaborée par n’importe qui, mais par Gene Sharp, politologue américain fondateur de l’Albert Einstein Institution, association sans but lucratif qui étudie et promeut la résistance non violente dans les zones de conflits actuelles. Surnommé le “Machiavel de la non-violence”. Lire l’article publié sur le site CitizenPost par Yohan Demeure

6février 2019

Les enfants de l’école René Haby rassemblés pour la non-violence et le respect – Lunéville, FRANCE

06/02/2019 – Les enseignants de l’école René Haby ont mené une action associant tous les acteurs de la communauté éducative en soutien à l’école Hubert Monnais, dont la directrice a été agressée. Lire l’article publié sur le site L’Est Républicain

3février 2019

La proposition pour la paix d’un dirigeant bouddhiste appelle à une action urgente pour le désarmement et un renforcement du rôle de la jeunesse – Tokyo, JAPON

3/2/2019 – La 37ème proposition annuelle pour la paix de Daisaku Ikeda, président du mouvement bouddhiste de la Soka Gakkai International (SGI), a été publiée le 26 janvier 2019, sous le titre « Vers une nouvelle ère de paix et de désarmement : une approche centrée sur le peuple. ». Le thème principal de la proposition est la nécessité de déployer des efforts concertés en matière de désarmement, et en particulier d’accélérer les progrès visant à l’abolition des armes nucléaires dans le cadre du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires de 2017 (TIAN). Daisaku Ikeda souligne également les dangers que représente l’émergence des Systèmes d’armes létales autonomes (SALA) et suggère la convocation rapide d’une conférence pour négocier un traité interdisant ces armes. Lire l’article publié sur le site Cision

29janvier 2019

Lettre d’appel à la réconciliation – ESPAÑA

29/01/2019 – De nos jours, il est clair que nous sommes plongés dans une crise de civilisation, à un tournant de l’histoire où deux options se présentent : celle de l’humanisme et celle de l’antihumanisme. Le contexte actuel repose essentiellement sur deux faits : – L’antihumanisme est en train de gagner du terrain. Partout dans le monde, des gouvernements violents, xénophobes et exclusifs se font élire ; la seule réponse qui explique ce phénomène semble être l’antiracisme, l’antifascisme… et il n’y a pratiquement aucune réponse proactive. En même temps, de petites initiatives qui vont dans une direction vraiment intéressante voient le jour et beaucoup de gens aspirent à une autre façon de voir, de sentir et de faire. Le temps est peut-être venu de donner un signal. – Sur le plan personnel et collectif, nous accumulons trop de blessures, passées et présentes, qui nous empêchent d’avancer : des conflits internes qui nous sont propres, des conflits avec d’autres personnes, des conflits entre croyances différentes, entre peuples ou pays, avec la nature, etc. Il est peut-être temps d’essayer un autre type de réponse et d’essayer de « penser, sentir et agir dans la même direction ». Il est peut-être temps d’offrir la réconciliation comme un chemin intentionnel qui cherche à comprendre en profondeur la situation conflictuelle et qui naît d’une ferme détermination personnelle et collective à résister à la violence, à surmonter les contradictions et à essayer, dans notre action, de « traiter les autres comme on voudrait être traité soi-même ». Il y a des exemples tels que l’Ubuntu dans la culture sud-africaine, la compassion dans la culture bouddhiste, le Kintsukuroi dans la culture japonaise… Combien d’énergie serait libérée pour de meilleures causes si nous étions capables de nous réconcilier avec nous-mêmes, avec autrui, entre les sexes, avec d’autres croyances, avec notre croyance ? Il est peut-être temps de guérir et de surmonter les multiples blessures que nous nous infligeons à nous-mêmes et à autrui. Il est peut-être temps de proposer des « Rencontres de réconciliation ». Ceux d’entre nous qui ressentent le besoin d’œuvrer en ce sens se réunissent pour mettre en œuvre cette proposition, et nous vous invitons à nous joindre. Groupe d’étude et de pratique sur la réconciliation. Renseignements : humanareconciliacion@gmail.com  / Lire l’article complet publié le 29/01/2019 sur le site Pressenza.