Qui sommes-nous

  1.  | Qui sommes-nous

Qui sommes-nous

  1.  | Qui sommes-nous

Les différents observatoires de la violence font un travail remarquable et salutaire pour stimuler la prise de conscience et alerter sur les violences physiques, économiques, psychologiques, religieuses, raciales, sexuelles ou institutionnelles qui sévissent dans le monde.

S’il est indispensable de regarder les problèmes en face, il est tout aussi nécessaire de regarder les solutions.

L’Observatoire de la non-violence, créé dans ce sens, vise à montrer qu’il existe une autre voie que celle de la violence : la résolution pacifique des conflits, la compassion et l’action solidaire, le respect et la valorisation des différences, la protection et l’aide aux plus faibles, faire appliquer les mesures non discriminatoires, exhorter à la paix et à la réconciliation…

L’Observatoire transmet des témoignages d’actions, des points de vue, des listes organisations, de penseurs et d’acteurs de la non-violence, ainsi que des ouvrages  références et des informations sur le courant humaniste, impliqué depuis ses origines dans l’action et la réflexion non-violente.

L’Observatoire poursuit des investigations afin de mettre en évidence les racines psychologiques, sociales et culturelles sur lesquelles se fonde la violence, dans le but de l’éradiquer.

L’Observatoire développe des ateliers destinés à apprendre à résister à la violence et à rejeter ses différentes formes d’expression dans la société.

Observatoire de la non-violence : association loi 1901 n° W931017812, légalisée à Paris le 20 juin 2018. Les images et les textes cités sur ce Site Web peuvent être protégés par des droits d’auteurs.

Fondateurs de l’Observatoire de la non-violence

Les fondateurs de l’Observatoire de la non-violence sont membres du courant de pensée du Nouvel humanisme ou Humanisme universaliste. L’Observatoire développe ses activités dans le cadre du Centre Mondial d’Études Humanistes.

Philippe Moal

Membre du Centre d’Études Humanistes Noesis, auteur de l’essai Violence, conscience, non-violence, (L’Harmattan, 2017), patronné par la Commission nationale française pour l’UNESCO. Après des études en Sciences de l’Éducation à l’Université Paris VIII et depuis les années 80, il développe la non-violence active en France, en Roumanie et au Bénin, puis au Chili et en Espagne. Actuellement, il se dédie à la recherche et à l’écriture et donne des conférences.

Isabelle Montané

Engagée depuis les années 90 dans l’action sociale, notamment en France, au Maroc, au Cameroun et au Burkina Faso. Spécialisée en psychologie phénoménologique elle est formatrice psychosociale et facilitatrice en cohésion d’équipe et communication bienveillante. Parallèlement, elle mène des recherches sur la non-violence active et le dépassement de la souffrance dans la vie quotidienne.

Michelle Salaméro

Engagée bénévolement pour la non-violence active depuis 1987 après des études de sociologie. Elle a mis en place des actions favorisant le développement personnel comme agent de la transformation sociale et formé des acteurs sociaux à la non-violence active, à Paris ainsi qu’au Sénégal, au Bénin et au Togo. Depuis 10 ans, elle approfondit ses recherches sur l’art, la science et la spiritualité et donne des séminaires dans le cadre professionel, sur la gestion des situations difficiles dans les établissements de santé, les projets de vie à la retraite et l’accompagnement au deuil.

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives

Nous contacter

6 + 11 =