ACTIONS2018-08-15T20:59:31+02:00
21décembre 2020

Prévention et gestion des conflits : L’Observatoire national dresse le bilan de ses activités – Ouagadougou, BURKINA FASO

21/12/2020 : L’Observatoire national de prévention et de gestion des conflits communautaires (ONAPEGECC) a organisé ce lundi 21 décembre 2020 à Ouagadougou, sa session annuelle. Cette rencontre a pour objectif de faire le bilan des actions menées. L’activité se tient avec le soutien du Programme des nations unies pour le développement (PNUD). Le Burkina Faso vit depuis un moment, une augmentation des conflits communautaires. Ceux-ci ont pris même de l’ampleur avec l’avènement du terrorisme. Pour tenter de juguler la situation, le gouvernement a mis en place l’ONAPREGEEC. Il a pour mandat de prévenir les conflits. Ceci, afin de consolider la paix. Depuis, il s’est lancé à la recherche des solutions idoines. Mais ce lundi 21 décembre 2020, les différentes parties prenantes ont jugé bon de faire une halte. L’objectif est de faire le bilan des activités. Lire l’article publié sur le site le faso.net

20décembre 2020

Les élèves s’approprient les valeurs de non-violence – Goz Beida, TCHAD

20/12/2020 : L’association des jeunes pour la cohabitation pacifique et la non violence en milieu scolaire a lancé samedi une campagne de sensibilisation dans les différents établissements scolaires de la ville de Goz Beida, dans la province de Sila. Le président de l’association Mahamat Souleyman Foutouma explique que l’objectif est d’inciter les élèves à éviter la violence et inculquer les valeurs de paix en milieu scolaire. En cas de conflit, le dialogue doit être privilégié. La non-violence doit également se manifester à travers un langage approprié et non vulgaire. Lire l’article publié sur le site Al Widha

17décembre 2020

Festival F2HE 2020 : des milliers de jeunes sensibilisés à la non-violence – Abidjan, CÔTE D’IVOIRE

17/12/2020 : Les organisateurs du festival Hip Hop Enjaillement (F2HE) étaient face aux médias le mercredi 16 décembre 2020 au siège abidjanais de l’Unicef pour faire le bilan de la 8ème édition qui s’est achevée le 28 novembre dernier au palais de la culture de la capitale ivoirienne. Lire l’article publié sur le site Afriki

10décembre 2020

Les associations font plier l’État belge en matière d’accueil des demandeurs d’asile – BELGIQUE

04/11/2020 : Fin janvier 2020, nous contestions devant le Conseil d’État les instructions émises par Fedasil le 3 janvier. Ces instructions visaient à exclure du droit à l’accueil deux catégories de demandeurs de protection internationale, les présentant comme des fraudeurs à l’asile et des abuseurs de l’accueil. À la veille de l’audience, nous avons appris que Fedasil a retiré ces instructions… et en prépare d’autres! C’est une victoire, certes. Mais nous ne pouvons pas nous réjouir. Ces instructions, qui avaient été dictées en dehors de tout cadre légal, ont produit des effets dévastateurs pendant près de neuf mois sur des centaines de personnes exilées. Elles ont été privées d’une place d’accueil et laissées à la rue dans une situation de précarité extrême, encore aggravée par la pandémie du COVID 19. Lire l’article publié sur le site Tina

10décembre 2020

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur – MONDE

08/11/2020 : Samedi 24 octobre 2020, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) a franchi une nouvelle étape permettant son entrée en vigueur en 2021. Désormais, selon le droit international, les armes nucléaires sont illégales. Ce traité adopté à l’ONU le 7 juillet 2017 par 122 États a été ratifié le 24 octobre par le Honduras, portant à 50 le nombre d’États signataires. Il entrera donc en vigueur dans 90 jours en application du paragraphe 1 de l’article 15 du texte, qui stipule que le traité entrera en vigueur 90 jours après le dépôt du cinquantième instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion. Lire l’article publié sur le site Tina

3décembre 2020

Les Soroptimist disent non aux violences à l’égard des femmes ! – Agen, FRANCE

03/12/2020 : Les Soroptimist d’Agen se mobilisent au travers de la lutte des violences faites aux femmes. Jusqu’au 10 décembre, elles contribuent à mettre de la couleur orange en ville sur les façades des immeubles et dans le hall de la mairie. Une couleur qui est le symbole de ce combat à travers le monde. Des ventes d’oranges ont été spécialement organisées et les recettes serviront à financer une médiation équine pour des femmes victimes. Lire l’article publié sur le site LaDépêche

3décembre 2020

Droits des peuples autochtones: une loi essentielle à la réconciliation – CANADA

03/12/2020 : C’était une étape très attendue des peuples autochtones du pays : l’application de la Déclaration des droits des peuples autochtones de l’ONU dans le droit canadien avance d’un pas avec le dépôt d’un projet de loi libéral calqué sur celui de l’ex-député cri Roméo Saganash, mort au feuilleton l’an dernier. Lire l’article publié sur le site Le Devoir

3décembre 2020

« Se réconcilier ou périr, chronique d’une nation en sursis » – BURKINA FASO

03/12/2020 : Le journaliste éditorialiste Lookmann Sawadogo a présenté à l’opinion nationale sa toute première œuvre littéraire intitulée «  Se réconcilier ou périr, chronique d’une nation en sursis… », ce jeudi 3 décembre 2020 à Ouagadougou.  L’auteur à travers les lignes de cet ouvrage de 192 pages montre combien la réconciliation nationale est vitale dans un pays comme le Burkina Faso. Lire l’article publié sur le site FasoPic

25novembre 2020

Un documentaire montre comment les femmes sortent de la violence conjugale – CANADA

25/11/2020 : Le documentaire Sortir de l’ombre donne la parole à des Canadiennes d’origine africaine qui racontent comment elles se sont sorties de l’engrenage de la violence conjugale. Il a été produit par l’Office national du film du Canada (ONF). Le long métrage suit Christiane Zanou, enseignante de français dans une école secondaire, et son amie Aïssata Cissé, qui travaille dans le domaine de la finance. Ces deux femmes ne se doutaient pas que leur immigration au Canada et leur processus d’intégration à une nouvelle culture allaient contribuer à briser leur famille sous les coups de la violence conjugale. Lire l’article publié sur le site Radio-Canada

25novembre 2020

Comment s’affirmer avec la méthode OSBD ? – FRANCE

25/11/2020 : La méthode OSBD est un outil de communication non-violente très efficace pour apprendre à s’affirmer. La peur de vexer l’autre et d’être moins apprécié.e est souvent au cœur des préoccupations des personnes “trop gentilles” qui disent oui à tout. Cette méthode est l’idéal si vous voulez apprendre à vous affirmer sans froisser personne. Lire l’article publié sur le site Cosmopolitan

25novembre 2020

Les premiers ateliers d’éducation à la non-violence reçoivent l’adhésion des participants – POLYNÉSIE FRANÇAISE

25/11/2020 : Dans le cadre de la feuille de route du ministère de la Famille, un programme d’éducation et de transformation de la société a été fixé. L’objectif est de développer la qualité des comportements et des relations en réponse aux actes de violence que connaissent de nombreuses familles. Le 30 septembre dernier ont ainsi débuté, à Papeete et à Taravao, les premiers ateliers d’éducation à la non-violence et à la paix, organisés par la DSFE (Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité) et à l’initiative du ministère de la Famille, au bénéfice de deux groupes de quinze personnes. Cette première sensibilisation a permis aux participants, afin de cultiver des relations pacifiées, d’approfondir la connaissance et l’estime de soi et de l’autre, de communiquer de façon efficace et bienveillante et de créer des conditions favorables à la réalisation de soi, à la consolidation du lien social et à la solidarité. Lire l’article publié sur le site TNTV News

24novembre 2020

Les hommes, protagonistes de la lutte contre la violence faite aux femmes – VIETNAM

24/11/2020 : Les experts participant au petit-déjeuner du ruban blanc tenu mardi 24 novembre à Hô Chi Minh-Ville (Sud) ont souligné le rôle des hommes dans la prévention de la violence à l’égard des femmes et des enfants au milieu du COVID-19. S’exprimant lors de cet événement, la représentante nationale d’ONU Femmes au Vietnam, Elisa Fernandez Saenz, a estimé que les hommes sont des acteurs importants pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des enfants.
La 2e étude nationale sur la violence à l’égard des femmes au Vietnam 2019 a révélé que près de 2 femmes sur 3 (62,9%) ont subi une ou plusieurs formes de violence physique, sexuelle, émotionnelle et économique et des comportements dominateurs de leur mari au cours de leur vie, et 31,6 % actuellement (au cours des 12 derniers mois).  Lire l’article publié sur le site Le courrier du Vietnam

24novembre 2020

La haca partenaire institutionnel de la campagne de l’ONU contre la violence faite aux femmes – MAROC

24/11/2020 : La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle  (HAC) contribue pour la troisième année consécutive à la campagne 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, conçue et organisée par l’ONU Femmes comme un événement annuel international de sensibilisation qui démarre le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se termine le 10 décembre, Journée des droits de l’homme. L’instance marocaine de régulation des médias audiovisuels participera ainsi dans le cadre de son partenariat avec ONU Femmes-Maroc à l’opération « Orangez le monde », qui consiste à arborer la couleur orange sur différents bâtiments et supports de communication et à rappeler à l’opinion publique certaines données concernant les manifestations, les causes et les conséquences des violences subies par les femmes. Lire l’article publié sur le site Eco Actu

19novembre 2020

Journée internationale de la tolérance 2020 – MONDE

19/11/2020 : Le message de l’Association pour la Tolérance religieuse et le Dialogue interreligieux. Les élites intellectuelles, traditionnelles, religieuses et économiques doivent être des lumières qui éclairent, pas qui éblouissent ! Le 16 novembre dernier, l’Organisation des nations-unies (ONU) a célébré sobrement la 25e Journée internationale de la tolérance à travers l’attribution à l’organisation non gouvernementale Centre résolution conflits (CRC) de la république démocratique du Congo, du Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence. Ce Prix qui récompense des activités significatives dans le domaine scientifique, artistique, culturel ou de la communication visant la promotion d’un esprit de tolérance et de non-violence des organisations et des personnalités porte le nom de son bienfaiteur Madanjeet Singh. Ce dernier était ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, artiste, écrivain et diplomate indien. Lire l’article publié sur le site le faso

18novembre 2020

Se fédérer – FRANCE

18/11/2020 : Ils sont infirmier-s, cheminot-es, écrivain-es, enseignant-es… Ils vivent à Lille, Charleville-Mézières, Paris, Melun… Ils appartiennent à des associations, collectifs, organisations et syndicats divers. Plus de 460 personnes appellent ici, et dans plusieurs médias, à s’organiser, tisser des liens et des solidarités tout aussi bien locales qu’internationales, avec en ligne de mire la création d’une coopérative d’élaborations, d’initiatives et d’actions. Lire l’article publié sur le site Il faut tuer Tina

14novembre 2020

Le conseil municipal demande des financements pour expérimenter le revenu de base universel – Glasgow, ÉCOSSE

14/11/2020 : Le conseil municipal de Glasgow a voté fin octobre en faveur d’une proposition visant à demander aux gouvernements du Royaume-Uni et d’Ecosse de financer un projet pilote de revenu de base universel (UBI). La proposition a été mise en avant par le trésorier de la ville, Ricky Bell, soutenu par les Verts. Ricky Bell indique que la création d’un revenu de base universel se ferait en parallèle de l’introduction du NHS, le service de sécurité sociale du Royaume-Uni. Il ajoute que le revenu de base universel est un revenu modeste, inconditionnel et régulier versé à chaque citoyen. « Je pense qu’un revenu de base est la manière la plus efficace, la plus directe et la plus transparente de réduire la pauvreté ». Lire l’article publié sur le site Pressenza

14novembre 2020

Les professionnels du cinéma ivoirien exhortent à la paix et à la non violence ! – CÔTE D’IVOIRE

10/11/2020 : Ce 10 Novembre nous avons été conviés à un point presse organisé par les professionnels du monde du cinéma ivoirien. Acteurs, comédiens, scénaristes, techniciens, producteurs,… ils se sont réunis au Sunset Lounge à la Riviera Palmeraie pour faire entendre leur voix et concourir à la cohésion sociale en Côte d’Ivoire dans un climat de paix. L’initiative portée par l’actrice Prisca Judith, par ailleurs fondatrice du forum Pimentons le Cinéma Ivoirien sur les réseaux sociaux, a reçu l’assentiment de ses pairs. À la table de séance, on retrouvait autour de Prisca Judith le réalisateur Koné Kobla ainsi que le producteur, réalisateur également acteur Francis Wolff. Tous ont été unanimes sur le bien fondé d’une telle action regroupant les différents professionnels de leur domaine d’activités. Il a été noté que la crise socio-politique en Côte d’Ivoire n’arrange personne, encore moins le cinéma ivoirien. Mieux ils se sont tous engagés à être des ambassadeurs de Paix en Côte d’Ivoire à travers leur art, leurs activités et aussi les différents canaux de communication dont il dispose tels que les réseaux sociaux comme le préconise Ephraïm Oka. Lire l’article publié sur le site Life

10novembre 2020

Journée Internationale contre la violence et le harcèlement à l’école – GUINÉE

05/11/2020 : La toute première déclaration intitulée « s’unir contre le harcèlement sous toutes ses formes, déclarer que le respect constitue un principe fondamental pour tous, et aider à garantir que nos écoles soient des espaces sûrs et accueillants pour tous les élèves » a été adoptée à Paris (France) le 4 Juillet 2019 par l’UNESCO et les ministres de l’éducation du G7.
Ceci, pour prévenir ou combattre ces fléaux (violence et harcèlement) qui « minent l’éducation, brise des vies, abîment des enfants et compromettent l’avenir » selon les termes de la Directrice Générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay. Lire l’article publié sur le site Mosaïque Guinée

2novembre 2020

Installation de l’Observatoire de la violence : du constat aux solutions, sans préjugés – Mayotte, FRANCE

02/11/2020 : Annoncé au rectorat, en septembre dernier, l’Observatoire de la violence va englober « tous ces acteurs dans une seule structure à l’échelle du territoire ». Il s’agit à la fois de caractériser les violences, d’en comprendre l’origine, aux fins d’améliorer la prévention, l’accompagnement et la répression. Et de casser les tabous. Lire l’article publié sur le site JDM

26octobre 2020

L’héritage indien de Karuna et Ahimsa – Zoom MONDE

26/10/2020 : Sa Sainteté le Dalaï-Lama donnera une conférence sur l’héritage indien de Karuna et Ahimsa par liaison vidéo depuis sa résidence à Dharamsala, Inde le 26 octobre 2020, organisée par l’Indian International Centre et la Foundation for Universal Responsibility. Une séance de questions-réponses suivra également son exposé. Les participants sont priés de respecter les règles locales de distanciation physique lors de la diffusion en direct sur Internet.

25octobre 2020

50ème ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires – MONDE

25/10/2020 : Lettre ouverte des Maires pour la Paix. Les Maires pour la Paix se réjouissent de tout cœur de l’occasion historique que représente le fait que le nombre d’États ayant ratifié le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) ait atteint cinquante, assurant ainsi son entrée en vigueur dans quatre-vingt-dix jours. Nous nous réjouissons en ce moment du fond du cœur avec nos villes membres, leurs citoyens, nos ONG partenaires pour la paix et, surtout, avec les hibakusha, qui aspirent plus que quiconque à un monde sans armes nucléaires. Chacun d’entre eux a vécu l’expérience de la douleur indescriptible de la dévastation humanitaire causée par les bombardements atomiques, et poursuit pourtant ses efforts en se fondant sur sa conviction inébranlable que « personne d’autre ne devrait souffrir comme nous l’avons fait ». Nous ne devons surtout jamais oublier le fait historique que leurs voix ont fait avancer la société internationale et ont conduit à la conclusion du traité. Lire l’article publié sur le site Pressenza

19octobre 2020

Non aux violences inter communautaire ! – Gao, MALI

19/10/2020 : La Mairie de la Commune urbaine de Gao a abrité, le 14 octobre dernier, la remise officielle d’équipements pour la menuiserie bois, la confection de grillage, la menuiserie métallique et la coupe couture, à 100 jeunes dont 30 jeunes filles, à travers le projet de réduction des violences communautaires de la MINUSMA (RVC). La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont le Gouverneur de la région de Gao, les chefs des services techniques de l’Etat, le Maire de la Commune urbaine de Gao, ainsi que les Chefs traditionnels. Lire l’article publié sur le site maliweb

12octobre 2020

« la désobéissance non violente est un parti pris stratégique et tactique » – Montpellier, FRANCE

12/10/2020 : Un entretien sans filtre avec Mathieu Cousy, militant du groupe Extinction Rebellion (XR) de Montpellier. Voir la vidéo

12octobre 2020

Une rencontre hip hop “enjaillement” à Man pour inciter la jeunesse à la non-violence – CÔTE D’IVOIRE

12/10/2020 : L’artiste ivoirienne Nash a organisé, samedi 10 octobre 2020, à l’occasion de la huitième édition du festival artistique, hip hop “Enjaillement”, une rencontre avec les populations de Man pour inciter la jeunesse à la non-violence. « Il a changé la vie de plusieurs jeunes. Ce n’est pas que seulement de l’argent qui change la vie. Des conseils, la considération, peuvent aussi changer la vie. Le but du festival, est de créer des liens. A Man, il y a un jeune qui bénéficie des faveurs de ce festival. Lire l’article publié sur le site Agence Ivoirienne de Presse

7octobre 2020

La 3ème Marche Mondiale pour la paix et la non-violence annoncée – Mar-del-Plata, ARGENTINE

07/10/2020 : On annonce la 3ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence pour 2024 lors du Forum pour la NonViolence de Mar del Plata en Argentine. Lors de la célébration du 10ème anniversaire de la Semaine pour la Nonviolence à Mar del Plata lancée par Osvaldo Bocero et Karina Freira et à laquelle ont participé, en ligne, des activistes de plus de 20 pays ’Amérique, Europe et Afrique, Rafael de la Rubia a annoncé en direct depuis Madrid que la 3ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence aurait lieu en 2024. Lire l’article publié sur le site Pressenza

Go to Top