ACTIONS2018-08-15T20:59:31+00:00
8décembre 2018

Une association milite pour la non-violence – Neuchâtel, FRANCE

Assistantes de direction à la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel, Antoinette Mura et Dominique Tschumper ont créé l’association «amis pour la non-violence» en début d’année. L’engagement du chanteur Jean-François Bernardini pour la non-violence leur a donné envie d’agir dans leur canton. Lire l’article paru le 8/12/2018 sur le Site ArcInfo

2décembre 2018

chorégraphie et opéra – Gand, BELGIQUE

L’Opéra “Satyagraha” (Philip Glass) accompagné de la chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui donnent chair et vision à la non-violence de Gandhi. Lire l’article paru le 3/12/2018 sur le Site rtbf

28novembre 2018

Dans les pas de Rajagopal – Genève-Grenoble-Lyon, SUISSE-FRANCE

Rajagopal P.V, initiateur de Jai Jagat 2020, marche mondiale pour la justice et la paix, est en Europe depuis le 4 novembre 2018. Il est venu promouvoir cette campagne, tant auprès des décideurs que des plus démuni-e-s et des acteurs de la société civile. Lire l’article paru le 28/11/2018 sur le Site Médiapart

21novembre 2018

Marche pour les enfants – Laval, FRANCE

Ce sont plus de 1 200 enfants, parents, citoyens, organismes communautaires et élus qui ont parcouru les quatre coins de Laval, pour souligner la Journée internationale des droits de l’enfant, réitérant ainsi l’adhésion de la Ville de Laval à l’accréditation Municipalité amie des enfants. Lire l’article paru le 21/11/2018 sur le Site L’êcho de Laval

19novembre 2018

200 jeunes formés à la non-violence – Kinshasa, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Le 16 novembre dernier, au centre catholique « LILOBA » dans la commune de Lemba à Kinshasa, la VSV a solennellement clôturé l’atelier de formation de 200 jeunes gens du district de la Tshangu en techniques de non-violence et gestion des conflits. L’atelier, financé par « Brot für die welt », le Partenaire allemand de la VSV a duré deux jours, soit du jeudi 15 au vendredi 16 novembre 2018. Lire l’article publié le 19/11/2018 sur le Site Forum des As

19novembre 2018

L’appel de 250 personnalités pour en finir avec les violences sexistes – FRANCE

Dans une tribune qu’ils publient en exclusivité ce lundi sur France Inter et dans Mediapart, 250 personnalités issues du monde de la musique, du cinéma, de la littérature, appellent à mettre fin à toutes les violences sexistes et sexuelles envers les femmes, et à le réclamer dans la rue le 24 novembre. Lire l’article publié le 19/11/2018 sur le Site France Inter

17novembre 2018

L’empathie comme moyen de résolution des conflits – Madrid, ESPAGNE

Luis Bodoque, médiateur et activiste humaniste du groupe Agora et membre de Monde Sans Guerres et Sans Violence, a développé la méthode empathique pour résoudre les conflits qui, comme l’explique Bodoque lui-même dans cette interview accordée à Pressenza, peut être appliquée dans tous les milieux, famille, travail, etc. Voir la Vidéo publié le 17/11/2018 sur le Site Pressenza

16novembre 2018

La fessée interdite dans 54 pays… et bientôt en France ?

La Suède a été le premier Etat à légiférer contre les châtiments corporels sur les enfants, qui sont désormais interdits dans la majorité des pays d’Europe. Lire l’article publié le 16/11/2018 sur le Site Le Monde

 

15novembre 2018

Des élèves sensibilisés sur les armes et la non violence – Agoe-Nyivé, TOGO

L’initiative est celle de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre (CNLPAL). Elle a débuté ce mardi 13 novembre 2018 dans la préfecture d’Agoe-Nyivé. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation en milieu scolaire sur la violence armée. Au cours de cette tournée, des élèves sont sensibilisés sur la culture de la non violence en milieu scolaire. Pour cette première étape, c’est le lycée d’Agoe Centre située dans la banlieue Nord de Lomé qui est pris en compte. Lire l’article paru le 15/11/2018 sur le Site Lomé Infos

15novembre 2018

Un forum pour penser le rôle central des femmes dans la construction de la paix – Caracas, VENEZUELA

Un public venu en nombre a assisté le 14 novembre 2018 au Forum “Diplomacia ciudadana y mujeres en pro de la paz” (Diplomatie citoyenne et femmes en faveur de la paix) qui s’est tenu à l’auditorium de la CAF, dans le cadre de cette semaine de commémoration du centenaire de l’Armistice de la 1918 organisé par les ambassades d’Allemagne et de France. Lire l’article paru le 15/11/2018 sur le Site de l’Ambassade de France au Vénézuela

13novembre 2018

Présentation de l’Observatoire de la Nonviolence – Madrid, ESPAGNE

Lors du IIème Forum sur les violences urbaines à Madrid, nous avons interviewé Philippe Moal, un humaniste français vivant en Espagne et promoteur du projet de l’Observatoire de la Nonviolence, dont le but est investiguer, expérimenter et diffuser la nonviolence. Voir l’article et la vidéo publiés le 13/11/2018 sur le Site Pressenza

9novembre 2018

Lancement officiel de la 2ème Marche mondiale pour la paix et la nonviolence – Madrid, ESPAGNE

La 2ème Marche mondiale, initiée et coordonnée par l’association humaniste internationale Monde sans guerres et sans violence, débutera 10 ans jour pour jour après la première Marche mondiale, le 2 octobre 2019, et se terminera le 8 mars 2020, après 158 jours à parcourir le monde, en commençant et se terminant dans la capitale espagnole. Le 2 octobre est la Journée internationale de la nonviolence et le 8 mars la Journée internationale de la femme. Lire l’article paru le 9/11/2018 sur le Site Pressenza

7novembre 2018

Indifférence et préjugés liés à la violence – Madrid, ESPAÑA

Au Forum sur la violence urbaine qui a lieu à Madrid du 5 au 8 novembre, la présentation de Luís BODOQUE GOMEZ de «Un monde sans guerres et sans violence» a semblé innovante et, à l’aide d’exemples et d’expériences, il a clairement montré comment la « concurrence » est la base des conflits, avec l’ignorance de l’autre, les stéréotypes (« on dit que… ») et les différentes perspectives d’observation des faits. Enfin, il a fait valoir que « une opinion différente ne devrait pas nécessairement créer un conflit ». Lire l’article publié le 7/11/2018 sur le Site Pressenza

6novembre 2018

Des journalistes en réseau pour la non-violence électorale – Lomé, TOGO

Le Réseau panafricain des Journalistes pour la paix et la Non-violence Electorale (J2PE) a été porté sur les fonts baptismaux mardi à Lomé. L’organisation se donne pour mission d’apporter une contribution à la sauvegarde de la paix en créant une synergie d’actions positives pour la promotion de la Non-violence, du vivre ensemble et de la paix sociale. Lire l’article paru le 6/11/2018 sur le Site Togo BN

4novembre 2018

Journées internationales du journalisme axées sur la Paix et la Nonviolence – Quito, EQUATEUR

Dans l’auditorium Eugenio Espejo de l’Universidad Andina Simón Bolívar, dans la ville de Quito, l’Agence de presse internationale Pressenza a célébré les 30 et 31 octobre dernier ses dix ans de travail d’information avec les Journées internationales du journalisme axées sur la Paix et la Nonviolence ; cette célébration a également été soutenue par le Bureau de l’UNESCO à Quito, la Radio Pichincha universal et le Programme Andin des Droits humains. Lire l’article paru le 4/11/2018 sur le Site Pressenza

31octobre 2018

Le moine qui marchait pour la paix

Les sommets du G7 et du G20 des dernières années ont tous un point en commun insoupçonné : chaque fois que les dignitaires des plus grandes puissances mondiales se réunissent, le moine bouddhiste Toyoshige Sekiguchi est présent, quelque part dans la ville hôte, pour réclamer la fin de l’armement nucléaire et prier pour la paix. La vie de ce Japonais de 53 ans se meut depuis près d’une décennie au rythme des rencontres du G7 et du G20. Lire l’article paru le 31/10/2018 sur le site maPresse

19octobre 2018

Un espace sans violence – Quito, EQUATEUR

L’Institut national Mejía, l’une des écoles les plus emblématiques de Quito, en Équateur, a rejoint Octobre Nonviolent. En collaboration avec l’Université Andine Simón Bolívar, l’Institut a commencé à travailler depuis la base de l’école, c’est-à-dire avec les enseignants, les parents et les élèves, qui ont montré un intérêt particulier et un réel enthousiasme pour ce projet. A travers des ateliers et des activités ludiques, ils espèrent faire de ce lieu un espace sans violence et continuer à participer chaque année au programme Octobre Nonviolent qui se déroule en Équateur pour la quatrième année consécutive. Lire l’article paru le 19/10/2018 sur le Site Pressenza

15octobre 2018

Cent cinquantième anniversaire de Ghandi Apôtre de la non-violence et des droits de l’homme – MAROC

L’Inde ainsi que toutes les Ambassades indiennes dans le monde ont célébré le 2 Octobre 2018 le cent cinquantième anniversaire de Ghandi (1869-1948). Lire l’article publié le 15/10/2018 sur le site Maroc diplomatique

14octobre 2018

Journées Internationales de Philosophie : La «violence» en débat – Alger, ALGÉRIE

Razika Adnani écrivaine, philosophe et islamologue, organise la troisième édition des Journées internationales de philosophie d’Alger les 13 et 14 octobre, au niveau de l’Institut français d’Alger. De nombreux intervenants et des professeurs y aborderont le thème de la «violence». Pourquoi ce thème ? Pour Razika Adnani, tout d’abord parce que la violence est une question qui a interpellé les philosophes depuis l’Antiquité à nos jours. Article publié le 14/10/2018 sur le Site El Watan

13octobre 2018

Journée internationale de la Non-violence – Toulouse, FRANCE

Collectif 1000 et 1 créateurs d’une éducation joyeuse. Dans le cadre de la Journée internationale de la Non-violence, ce 2 octobre passé, Pressenza a rencontré le Collectif, organisateur d’un événement au Quai de la Daurade à Toulouse. Au programme, l’expérimentation des outils de la non-violence par des ateliers ouverts à tous et la réalisation d’un symbole humain de la non-violence. Voici les propos de Thérèse Neroud et Florence Béziat, membres du Collectif. Lire l’interview paru el 13/10/2018  

6octobre 2018

Une nouvelle association de femmes lance ses activités et s’engage pour l’atteinte de l’ODD 16* – TOGO

Des femmes de tous bords ont créé l’Association “des Femmes pour la Non-Violence”, dont les activités sont officiellement lancées le Vendredi 05 Octobre 2017 au cours d’une rencontre avec la presse. Publication du 6/10/2018 sur le Site Togosite.com
* ODD 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

6octobre 2018

Merched « Dahdah-Tok », l’homme de la réconciliation entre Bécharré et Ehden – LIBAN

« Ma plaie est guérie », confie à « L’Orient-Le Jour » le Zghortiote qui a perdu son frère et son neveu, victimes du massacre d’Ehden en 1978. 
… Pour Merched Dahdah, la vengeance était hors de question. Il est vrai qu’au lendemain du massacre, le sentiment d’injustice et de haine a réussi à se frayer un chemin vers son cœur, mais il s’est aussitôt dissipé. « Mes parents nous ont bien élevés et nous n’avons pas hérité d’une haine aveugle des Bécharriotes », se félicite-t-il avant de poursuivre : « Bien au contraire, mon père ne cessait d’évoquer les amitiés qui le liaient à des gens de Bécharré. »… Lire l’article publié le 6/10/2018 sur le Site lorientlejour

5octobre 2018

Prix Nobel de la paix : Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes violées – Bukavu, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Le prix Nobel de la paix 2018 a été remis vendredi 5 octobre à deux héros de la lutte contre les violences sexuelles : Nadia Murad et le docteur Denis Mukwege, un médecin gynécologue qui répare les femmes violées. Publié le 5/10/2018 sur le Site franceinfo5

5octobre 2018

Centre de ressources sur la non-violence – Colomiers, FRANCE

Portes ouvertes pour fêter ses 15 ans de présence à Colomiers, le samedi 6 octobre. Cette association sans but lucratif, sans affiliation politique ni religieuse, a pour objectif de contribuer au développement d’une culture de non-violence, par la promotion de la philosophie et de la pratique de la non-violence. Elle met à disposition de nombreuses «ressources» pour tous, individus, associations ou institutions : outils de réflexion, d’animation et de formation sur la non-violence et la gestion positive des conflits. Publié le 5/10/2018 sur le Site La dépêche.fr