ACTIONS2018-08-15T20:59:31+01:00
18janvier 2020

52 ans après la mort de Martin Luther King Jr. son oeuvre inspire des musiciens – Montréal, QUÉBEC

16/01/2020 : La Place des Arts de Montréal présentait la semaine dernière le spectacle We shall Overcome, une célébration de Martin Luther King Jr. Inspirés des mots et des actions du Dr. Martin Luther King Jr., We Shall Overcome propose des morceaux tirés des traditions musicales afro-américaines qui ont électrisé des générations d’activistes et défenseurs des droits civiques. Le spectacle inclut également des segments de discours de Dr. King. Lire l’article publié sur le site Pressenza

17janvier 2020

40 Jeunes formés à la prévention et la résolution pacifique des conflits – Tombouctou, MALI

17/01/2020 : Les 6 et 7 janvier, la Maison des jeunes de Tombouctou a abrité une formation sur la prévention et la résolution pacifique des conflits, au profit d’une quarantaine de membres d’organisations de jeunes. Organisée par le Bureau régional de la MINUSMA, en partenariat avec le Conseil Régional de la Jeuneuse, elle a été animée par des experts de la Mission des Nations Unies au Mali, du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) et de l’Equipe Régionale d’Appui à la Réconciliation de Tombouctou (ERAR). Une formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, et qui a pour but de renforcer la cohésion sociale. Lire l’article publié sur le site Malijet

15janvier 2020

Un week-end pour dire non à la violence – Guipavas, FRANCE

15/01/2020 : L’association Rico Lamour se mobilise à nouveau pour lutter contre la violence. Pour mémoire, celle-ci a été créée par la famille d’Éric, un jeune homme de 17 ans assassiné sur le parking d’une discothèque en 2010. Les bénévoles s’apprêtent à se mobiliser le temps d’un week-end. Vendredi, la salle Jean-Monnet accueillera un concert gratuit de Jean-Luc Roudaut. La soirée sera placée sous le signe de la non-violence. Gilles Lamour, le président de l’association, précise : « Il sera possible de se procurer les bandes dessinées qui racontent l’histoire de notre fils. Nous avons justement fait le choix d’un concert gratuit pour continuer à vendre cet ouvrage que nous avons déjà vendu à 1 400 exemplaires. » Lire l’article publié sur le site Ouest-France

15janvier 2020

Plaidoyer pour la non-violence – Saint-Germain-Lespinasse, FRANCE

15/01/2020 : Depuis plusieurs années le chanteur corse Jean-François Bernardini, du groupe I Muvrini, poursuit en France et dans les pays francophones une véritable croisade pour la non-violence ! Lire l’article, écouter l’émission publiés sur le site RCF

13janvier 2020

Les jeunes sapeurs-pompiers réunis autour de la non-violence – Corse, FRANCE

13/01/2020 : Les jeunes sapeurs-pompiers de toute l’île se sont rassemblés au spaziu Natale Luciani pour une journée d’échanges. Cette année, la thématique portait sur les liens intergénérationnels, le respect et la non-violence. Lire l’article publié sur le site Corse matin

3janvier 2020

MEILLEURS VOEUX pour 2020

31décembre 2019

Jai Jagat : les héritiers de Gandhi sur la route pour un monde qui marche – Delhi, INDE

31/12/2019 : Après un vol sans encombre, nous arrivons au moment où Delhi, l’immense capitale indienne, subit depuis une semaine un nouvel épisode de pollution rendant l’air très difficilement respirable[1]. Delhi compte actuellement 29 millions d’habitants, en faisant la 2e plus grande ville du monde, la première d’ici 10 ans d’après les Nations Unies[2]. Le niveau de particules fines y dépasse alors jusqu’à 10 fois le niveau recommandé par l’Organisation mondiale de la santé, faisant de Delhi la ville la plus polluée du monde. Lire l’article publié sur le site Le vent se lève

29décembre 2019

Des jeunes créent une organisation pour promouvoir la non violence – Korhogo, COTE D’IVOIRE

29/12/2019 : Une Ong dénommée Organisation pour la non violence (ONV), promue par des jeunes de Korhogo, en vue de lutter pour la « vraie » réconciliation en Côte d’Ivoire, a été présentée au public, samedi, à travers une conférence de presse organisée dans un hôtel de la ville. L’ONV est une Ong « qui lutte pour la non-violence, pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire et pour une réconciliation vraie », a déclaré son président, Yéo Téniloh. « Elle se veut un laboratoire de grandes idées de changements en Côte d’Ivoire, créée (…) pour répondre au besoin d’une réflexion sur la non-violence et la nécessité d’élaborer des propositions d’actions non violentes en fonction des situations concrètes », a poursuivi M. Yéo, qui s’est présenté comme une victime des violences électorales de 2011. Lire l’article publié sur le site Bidj

26décembre 2019

Des stages de désobéissance civile organisés – Tours, FRANCE

26/12/2019 : Plusieurs profs, deux permaculteurs, deux animateurs nature, un aide-soignant et quelques autres. Samedi matin, ils étaient environ vingt-cinq à participer à la formation à la désobéissance civile non-violente, proposée à La Riche par Rémi Filliau. Un militant, rompu aux actions sur le terrain qui, depuis un an et demi, propose chaque trimestre, à Tours, des sessions destinées à ceux qui veulent s’engager autrement mais pas à la légère. « On propose des ateliers juridiques, des jeux de rôle, des débats sur la violence et la non-violence. » Lire l’article publié sur le site La Nouvelle République

24décembre 2019

Jeunesse et Citoyenneté : Agir pour la non-violence en milieu urbain – Matoto, GUINÉE CONAKRY

24/12/2019 : “La non-violence en milieu urbain ; Jeunesse et Citoyenneté “, c’est sur ce thème principal qu’un débat a eu lieu, dimanche 22 décembre 2019, dans la salle de conférence de la mairie de Matoto. Cette rencontre a réuni plusieurs jeunes issus de différentes associations de la capitale. Selon les responsables de l’ONG Agir pour le Développement, structure organisatrice de la conférence, l’objectif est la promotion de la paix, des valeurs républicaines ; amener le public à cerner la différence entre civisme et citoyenneté mais aussi contribuer au changement de mentalité à travers les échanges interpersonnels. Lire l’article publié sur le site Guinee7

23décembre 2019

Savoir écouter, un principe de la communication non violente – FRANCE

23/12/2019 : Collègue, enfant, conjoint… pour entretenir de bonnes relations, il est nécessaire de se tenir à l’écoute de soi mais aussi des besoins de l’autre. Ce que les spécialistes de la communication non violente (CNV) nomment “écoute empathique.” L’empathie, pour le poète Christian Bobin, c’est “l’art double de la plus grande proximité et de la distance sacrée”. Françoise Keller, formatrice et coach au sein du cabinet Concertience, enseigne la CNV. Elle précise que l’empathie, ce n’est pas être d’accord avec tout ce que dit l’autre. Lire l’article, écouter l’émission publiés sur le site RCF radio

22décembre 2019

« Une explosion sociale résultat d’un système absolument violent et inhumain » – Santiago du Chili, CHILI

22/12/2019: Il est difficile de faire une synthèse de ce que nous vivons, mais pour essayer de vous transmettre notre vision des choses, je vous raconte un peu. Je crois que nous assistons à quelque chose que l’humanisme a annoncé depuis longtemps : une explosion sociale résultant d’un système absolument violent et inhumain. Cela fait trop longtemps, trop longtemps que les gens sont pressionnés, trompés et maltraités. Et, bien entendu, la violence du système, c’est-à-dire la violence économique, raciale, culturelle, psychologique et économique, finit bien sûr par déclencher ce à quoi nous assistons aujourd’hui : des manifestations qui se transforment en débordements sociaux et finissent par des pillages et des incendies. Et en face, un gouvernement qui n’a aucune capacité de réponse, et qui surtout ne comprend rien à ce phénomène psychosocial, et fait donc la seule chose que les brutes savent faire : répondre par la violence, mettre les militaires dans la rue, tirer, réprimer. Leer el articulo publicado en el sitio Pressenza

14décembre 2019

Les activistes d’Action non-violente à la Société générale – Poitiers, FRANCE

14/12/2019 : Une dizaine de personnes d’ANV COP21 (Action non-violente) se sont invitées, hier après-midi, dans le cadre d’une opération nationale, dans les locaux de la Société générale, place du Maréchal-Leclerc à Poitiers pour dénoncer « les soutiens massifs de la banque au gaz de schiste », justifient les activistes. Des actions non violentes pour informer les personnels des agences et le public des pratiques de l’établissement bancaire en la matière: « La Société générale a la possibilité de désamorcer la bombe », affirme Marie Pluzanski d’ANV. Lire l’article publié sur le site Centre Presse

13décembre 2019

Documentaire bahá’í sur la réconciliation – South Bend, Indiana, ÉTATS-UNIS

13/12/2019 : « The Path Home », un court métrage commandé par l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís du Canada, a été présenté lors d’une conférence internationale sur la paix organisée par le Kroc Institute for International Peace Studies de l’Université Notre-Dame, à South Bend, en Indiana. Lire l’article publié sur le site Bahá’ís du Canada 

10décembre 2019

Action non-violente de désobéissance avec le collectif les Coquelicots – Fabrezan, FRANCE

10/12/2019 : Ce dimanche 15 décembre, à midi à Fabrezan, le collectif des Corbières “Nous voulons des coquelicots”, organise une action non-violente de désobéissance civile. “Nous serons des milliers en France à agir en même temps pour dénoncer le scandale des SDHI”, expliquent les militants. Les SDHI (pour inhibiteurs de la succinate déshydrogénase) sont une nouvelle famille de pesticides pour détruire les champignons. “Épandus sur 80 % des surfaces de vigne, les arbres fruitiers, les tomates, les semences, le blé, les pommes de terre, les terrains de sport… Lire l’article publié sur le site L’Indépendant

4décembre 2019

Les femmes dansent contre les violences dans le monde entier – MONDE

04/12/2019 : Elles dansent pour dénoncer les violences faites aux femmes. L’initiative vient du Chili et se propage partout dans le monde. Depuis plusieurs jours, les vidéos de centaines de femmes, les yeux bandées d’un tissu noir en pleine chorégraphie se multiplient.  Lire l’article et voir la vidéo publiés sur le site france bleu

1décembre 2019

« Nous sommes en train de semer des graines de paix » – Porto-Novo, BÉNIN

01/12/2019 : Dans le cadre de son programme éducation à la paix et la non-violence, Wanep-Bénin a organisé jeudi dernier à Porto-Novo à l’école primaire publique Eff-Coop, la deuxième session de formation sur les outils d’accompagnement des parents d’élèves dans l’éducation à la culture de la paix à l’école primaire. Cette session fait suite à la première qui s’est déroulée il y a deux semaines. A cette occasion, Bienvenue Kassehin, chargée du programme éducation à la paix et la non-violence à Wanep-Bénin et son équipe ont abordé avec les participants quelques outils d’accompagnement des enfants dans l’éducation à la culture de la paix à l’école primaire. Il faut souligner qu’en amont, Wanep-Bénin avait édité et mis à disposition des écoles expérimentales des supports pédagogiques d’éducation des enfants à la culture de la paix. Les deux sessions de formation organisées à l’intention des parents d’élèves ont pour principal objectif d’harmoniser à la maison les valeurs enseignées aux enfants à l’école. Autrement dit, il s’agit de faire en sorte que l’enseignement reçu à l’école ne soit pas en déphasage avec celui transmis à la maison. Lire l’article publié sur le site L’évènement Précis

30novembre 2019

Lutte contre la violence à l’égard des femmes – Rabat, MAROC

30/11/2019 : Le coup d’envoi officiel de la 17ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes a été donné, vendredi à Rabat, sous le thème «La jeunesse, un partenaire pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des jeunes filles». Initié par le ministère de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille cette campagne nationale, qui se poursuit jusqu’au 20 décembre, vise à inciter les jeunes Marocains à porter le message de “non-violence”, à favoriser leur créativité dans les différents domaines servant la cause de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, à mettre la lumière sur les efforts déployés pour lutter contre ce phénomène et à ouvrir un débat sociétal à ce sujet. Lire l’article et voir la vidéo publiés sur le site Zm.ma

27novembre 2019

Des préacquis aux acquis – LIBAN

27/11/2019 : Le mouvement révolutionnaire au Liban assume sa digne et courageuse traversée contre vents et marées. Le comportement unifié des citoyens dérange fortement. Le système politique persévère dans sa tour à dilapider un temps précieux. Là où des agresseurs attisent à nouveau la fibre confessionnelle car la donne civile les dérange. Quarante jours de vides terrifiants ne perturbent aucunement des personnages hauts placés. Eux restent épris du langage circulaire et des froides élucubrations. Lire l’article publié sur le site libnanews

26novembre 2019

Signature de Nauru : un pas de plus vers la ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires – MONDE

26/11/2019 : Avec la signature de Nauru, 80 États sont devenus signataires du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). En même temps, comme nous l’informe l’ICAN, les ratifications de l’Irlande et du Paraguay sont en cours de finalisation et arriveront bientôt avec celle de Nauru. Ces informations indiquent que le nombre d’États qui ont ratifié le traité passera rapidement à 36, ce qui rapprochera encore davantage l’objectif d’atteindre les 50 États nécessaires pour l’entrée en vigueur du traité. Dans ce sens, Beatrice Fihn, directrice exécutive de l’ICAN, a souligné dans un tweet la position prise par le pape François lors de sa visite au Japon à Hiroshima et Nagasaki. Publié sur le site Pressenza

25novembre 2019

30 nouvelles mesures pour combattre les violences faites aux femmes – FRANCE

25/11/2019 : Le Premier ministre a clôturé ce lundi 25 novembre 2019 le Grenelle contre les violences faites aux femmes, qui avait été lancé le 3 septembre dernier. 30 nouvelles mesures ont été annoncées, visant à prévenir les violences, mieux protéger les victimes et mettre en place un suivi et une prise en charge des auteurs de violences.
Eduquer à la non-violence et à l’égalité entre les filles et les garçons
Libérer la parole des victimes et favoriser la révélation des violences
Protéger les victimes dès le dépôt de plainte
Une prise en charge médico-sociale renforcée
Une justice plus protectrice
Prendre en compte l’impact des violences conjugales sur les enfants et sur les liens familiaux
Un suivi et une prise en charge des auteurs pour traiter le problème des violences conjugales dans sa globalité et mieux prévenir le risque de récidive
Protéger les femmes victimes de violences y compris au travail
Protéger les victimes de violences en situation de handicap

RAPPEL DES MESURES D’URGENCES ANNONCÉES EN SEPTEMBRE DERNIER
Sortir du silence : Le numéro d’urgence 3919 reçoit désormais 600 appels par jour contre 150 avant le Grenelle ;
mettre à l’abri les victimes de violences conjugales : 1 000 nouvelles solutions de logement et d’hébergement seront ouvertes à partir de janvier 2020 ;
accueillir de façon irréprochable les femmes victimes de violences : une grille unique d’évaluation du danger sera diffusée dès aujourd’hui à toutes les brigades et commissariats. Elle permettra aux policiers et aux gendarmes d’appréhender avec précision les risques encourus et de proposer une protection et un accompagnement adaptés ;
faciliter la prise de plainte pour les victimes de violences conjugales dans l’incapacité de se déplacer notamment lorsqu’elles sont hospitalisées : des travaux de coordination entre police/gendarmerie et les directions des hôpitaux et des cliniques, en liaison avec les agences régionales de santé, ont été engagés ; des conventions ont été signées dans une dizaine de départements dans lesquels la prise de plainte dans les hôpitaux est désormais possible.
protéger les femmes en empêchant l’auteur des violences de les approcher : l’utilisation des bracelets anti-rapprochement a été adoptée par l’Assemblée, 1 000 bracelets seront déployés en 2020 ;
protéger les enfants : suspension automatique de l’autorité parentale du parent auteur d’un homicide conjugal, et possibilité pour le juge d’aménager ou suspendre l’autorité parentale du conjoint violent dans le cadre d’une condamnation pénale ;
juger plus vite, plus efficacement : les « chambres de l’urgence » sont en cours de déploiement, elle permettront d’accélérer le traitement des procédures et de mieux coordonner l’ensemble des acteurs judiciaires.
25novembre 2019

La communication non violente, c’est quoi ? – Savenay, FRANCE

25/11/2019 : Pour apporter une réponse à une des priorités de l’Éducation Nationale sur le climat scolaire, 11 associations de parents des écoles privées ont invité Boris Misura de l’association Empathie et ancien chef d’établissement. Lire l’article publié sur le site ouest-france

23novembre 2019

Violences sexistes et sexuelles : 49 000 personnes ont participé à la marche #NousToutes – Paris, FRANCE

23/11/2019 : La manifestation à l’appel du collectif #NousToutes, pour dénoncer les violences faites aux femmes et les trop nombreux féminicides recensés depuis le début de l’année, a réuni 49 000 personnes à Paris, samedi 23 novembre, selon un comptage indépendant du cabinet Occurrence. Des milliers de personnes ont également défilé dans d’autres villes de France. Le collectif #NousToutes, qui a revendiqué 150 000 participants en France dont 100 000 à Paris, a salué “la plus grande marche de l’histoire de France contre les violences” sexistes et sexuelles. “C’est le ras-le-bol de tout un pays face à ces violences”, s’est réjouie une de ses dirigeantes, Caroline De Haas, auprès de franceinfo. En novembre 2018, la police décomptait 12 000 participants à la marche déjà organisée par #NousToutes, le collectif revendiquant 30 000 manifestants ; Occurrence n’avait pas réalisé de comptage ce jour-là. Lire l’article publié sur le site franceinfo

23novembre 2019

Manifestation pour dire “non” aux violences contre les femmes – Rome, ITALIE

23/11/2019 : Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé samedi à Rome pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles et dire “stop” aux féminicides à l’appel de l’association féministe “Non Una Di Meno” (Pas une de moins). Le cortège, composé majoritairement des femmes, a sillonné pendant l’après-midi les rues du centre historique de la capitale derrière une banderole où était inscrit: “Contre votre violence, nous sommes la révolte”. Lire l’article publié sur le site L’Obs

22novembre 2019

Conférence : Hommage à Gandhi – Strasbourg, FRANCE

22/11/2019 : à 19h30 à l’espace culturel des Bateliers, 4 rue des Bateliers.
Organisateur : Espace Culturel des Bateliers : 03.88.37.05.94
Lire l’article publié sur le site DNA