Archéologie de la violence, la guerre dans les sociétés primitives

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | 
  4. Armement / Conflits
  5.  | Archéologie de la violence, la guerre dans les sociétés primitives

Archéologie de la violence, la guerre dans les sociétés primitives

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | 
  4. Armement / Conflits
  5.  | Archéologie de la violence, la guerre dans les sociétés primitives

Archéologie de la violence, la guerre dans les sociétés primitives

Pierre Clastres.

« Le meilleur ennemi de l’État, c’est la guerre. » Cet essai propose une réflexion novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, la guerre est une façon de repousser la fusion politique, et donc d’empêcher la menace d’une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d’une société. La guerre et l’institution étatique, posées dans une relation d’exclusion, chacun impliquant la négation de l’autre, se conditionnent donc mutuellement.

Editions de l’Aube, 2013

Pierre Clastres (1934-1977), anthropologue et ethnologue, spécialiste des Indiens d’Amérique, a notamment publié La Société contre l’État.

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives