Badshah Khan, maître musulman de la non-violence

Badshah Khan, maître musulman de la non-violence

Badshah Khan, maître musulman de la non-violence

Par  Adel Jabbar.

L’islam – comme d’autres religions ou courants de pensée – a vu naître des figures majeures qui ont joué un rôle fondateur dans la diffusion de la pratique de la non-violence. Une de ces figures est Abdul Ghaffar Khan, appelé Badshah Khan[1]. En contact avec Gandhi et d’autres penseurs indiens musulmans, il tire inspiration de leurs savoirs et s’engage dans la défense des droits des plus démunis, investissant dès le début de ses recherches une grande énergie dans le domaine de l’éducation, qu’il considère comme la voie prioritaire pour la conquête de la liberté.

Badshah Khan s’implique également dans la défense des droits des femmes, un thème pour lequel ses sœurs vont aussi s’engager, contribuant au développement d’une culture visant à respecter l’identité des femmes et à appliquer la pratique de la non-violence dans la gestion des relations non seulement avec le peuple indien, mais aussi avec les colons britanniques.

Lire l’article publié sur le site Pressenza

Archives