Viviana SCHIAVO
24/06/2019

Pour Jawdat Said, l’Abel coranique qui refuse de « porter la main » sur son frère Caïn est le fondement d’une théologie musulmane de la non-violence. Retour sur le parcours de cet intellectuel syrien encore méconnu mais dont les travaux gagnent à être connus du grand public. Lire l’article publié sur le site SaphirNews