La grève continue à Sanofi

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

La grève continue à Sanofi

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

La grève continue à Sanofi

« Il faut réquisitionner les outils de production et faire tomber les brevets ».

La grève se poursuit chez Sanofi, la direction fait la sourde oreille. La grève continue chez Sanofi, alors que près de 1700 emplois devraient être supprimés dans l’entreprise, dont 1000 en France, comprenant 400 postes dans la recherche. Jeudi 28 janvier, la première phase de cet énième plan de suppression poste a été confirmée en CSE, prévoyant 364 suppressions de postes, dont 55 sur le site de Montpellier. Des suppressions de postes qui s’inscrivent dans une politique au long cours depuis la crise de 2008 : 3000 emplois ont ainsi été supprimés rien que dans la recherche, avec des plans d’économies avoisinant un total de 8 milliards d’euros. Après une journée de mobilisation importante le mardi 19 janvier, les mobilisations ont continué sur les différents sites le 1er février, avec près de six sites en grèves, dont certains ont reconduit la grève. Mercredi 4 janvier, la CGT appelait ainsi à la grève sur treize sites. Sur le site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence), la grève a été reconduite jusqu’au 9 février. Les salariés, excédés par la politique de l’entreprise, réclament notamment des augmentations de salaires, gelés depuis dix ans, la fin des suppressions de postes, et l’embauche des intérimaires.

Lire l’article publié sur le site Tina

Comment participer à l'Observatoire de la non-violence ?

Archives