Mario CIFALI
20/08/2019

C’est être idiot de faire l’impasse sur la psyché des hommes, fussent-ils aux manettes de la raison d’Etat. Voyons certains présidents et leurs faucons, les uns et les autres partisans du crime de guerre et de la peine de mort. J’affirme sans hésiter: la non-violence doit mettre en échec la violence. Un homme digne de ce nom s’interdit d’agir comme les pervers, nommément les criminels, si tant est qu’il approuve le tabou du meurtre. Lire l’article publié sur le site La liberté