Dans sa lutte désormais centenaire, le mouvement national palestinien a cru un moment nécessaire et possible d’obtenir la libération par une lutte armée de longue durée soutenue en particulier par le monde arabe. Les échecs politiques et militaires l’ont conduit à s’engager dans une résistance populaire non-violente qui a fait l’admiration des peuples du monde dominé et ouvert la voie au « Printemps arabe ». Prenant essentiellement la voie d’une désobéissance civile de masse que désormais prône Marwan Barghouti, cette résistance devrait permettre au peuple palestinien d’espérer être libéré de l’occupation militaire israélienne condamnée par la quasi totalité de la communauté internationale.

L’Harmattan, 2019
Bertrand Ravenel Membre du comité de rédaction de la revue Confluences-Méditerranée, il a écrit de nombreux articles sur la question palestinienne. Il fut président de l’Association-France-Palestine-Solidarité et de la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine de 2001 à 2011.