L’interdiction des armes nucléaires ouvre un nouvel avenir pour l’humanité

L’interdiction des armes nucléaires ouvre un nouvel avenir pour l’humanité

L’interdiction des armes nucléaires ouvre un nouvel avenir pour l’humanité

Rafael DE LA RUBIA
27/10/2020

50 pays (11 % de la population mondiale) ont déclaré les armes nucléaires illégales.
Les armes nucléaires seront interdites tout comme les armes chimiques et biologiques.
Les Nations Unies activeront le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires en janvier 2021.

Le 24 octobre, grâce à l’incorporation du Honduras, le nombre de 50 pays qui ont ratifié le Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) promu par les Nations Unies a été atteint. Dans trois mois, le TIAN entrera en vigueur au niveau international lors d’un événement au siège des Nations Unies à New York. Ensuite, le TIAN continuera sur la voie d’une interdiction totale des armes nucléaires. Ces 50 pays seront rejoints par les 34 qui ont déjà signé le TIAN et attendent sa ratification ainsi que par les 38 autres qui ont travaillé et soutenu sa création à l’ONU. Il est possible que des tensions apparaissent dans les pays restants en raison de la pression exercée par les puissances nucléaires pour faire taire la volonté du peuple, mais dans tous les cas, ce sont les citoyens qui devront élever la voix et faire pression sur nos gouvernements pour qu’ils se joignent à la clameur générale contre les armes nucléaires. Nous devons faire en sorte que ce tollé continue de s’amplifier jusqu’à ce que les puissances nucléaires soient de plus en plus isolées, tandis que leurs propres citoyens exigent de se joindre à la dynamique de préservation de la paix afin de ne pas favoriser un désastre. Lire l’article publié sur le site Pressenza

Archives