Militarisme et antimilitarisme

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

Militarisme et antimilitarisme

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

Militarisme et antimilitarisme

par Pierre Jasmin (Les Artistes pour la Paix).

Un colonialisme pétrolier entraîne dans des guerres syriennes et autres la Russie et les pays membres de l’OTAN. Le complexe militaro-industriel-médiatico-académique-humanitaire impose sa (hors-la) loi de fer, à laquelle la majorité des pays occidentaux se plient en leurs dérives et par leur soumission aux puissances nucléaires. S’y opposera un pacifisme éclairé par de rigoureux principes écologiques et les règles de la démocratie de la Charte de l’ONU.

1- Un processus de longue durée. À partir d’une caricature fabriquée[2] de l’ennemi, le militarisme instrumente la peur qui grossit le chiffre d’affaires des vendeurs d’armes et la puissance des politiciens complices. Le plus souvent occulté par les grands médias[3], ce fléau a empiré, depuis sa célèbre définition, il y a 58 ans, par le général américain Eisenhower[4] : …

Lire l’article publié sur le site Pressenza

Archives