17/07/2020 : C’est à l’Institut régional d’administration de Bastia que quatorze volontaires effectuent une semaine de stage sous la tutelle de Jean-François Bernardini, président de l’Association Umani, afin de former les “Artigiani di a nòviulenza” de demain. Une formation de sept jours assurée par Stéphane Descaves et Julia Albertini, préparant celles qui animeront les conférences sur la non-violence dans les lycées, les amphithéâtres ou encore les prisons. Cette initiative lancée en 2011 ne cesse de séduire, notamment en France mais aussi en Suisse ou dans d’autres régions francophones. Pour Jean-François Bernardini, cela montre que l’initiative dont il est à l’origine est en train de porter ses fruits. “C’est fantastique de voir autant de personnes motivées en plein mois de juillet, pour une action totalement bénévole. Cela prouve que les gens ont réellement compris l’importance d’inculquer la non-violence dans une société où on la sacralise beaucoup trop souvent. En neuf ans, j’en suis personnellement à plus de 500 conférences sur le sujet, et voir des collégiens, des repris de justice ou même des personnes âgées avec les yeux pleins d’étoiles une fois la rencontre terminée, me donne envie d’en faire encore des milliers. Heureusement, les stagiaires de cette semaine seront là pour m’épauler.” Lire l’article publié sur le site Corse matin