Transformation de conflit

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | 
  4. Armement / Conflits
  5.  | Transformation de conflit

Transformation de conflit

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | 
  4. Armement / Conflits
  5.  | Transformation de conflit

Transformation de conflit

Karine Gatelier, Claske Dijkema, Herrick Mouafo Djontu. 

Le conflit est un phénomène sociétal normal dans la mesure où il résulte de la rencontre d’opinions et de positions opposées et incompatibles. Il devient problématique quand il génère de la violence mais sans cela, il a tout intérêt à émerger et à s’exprimer pour réclamer d’être traité. À ce titre, cet ouvrage se propose de décrire le conflit comme un fait social porteur d’opportunités. Il s’appuie sur une approche, théorisée dans la littérature anglo-saxonne sous le nom de Conflict transformation, qui vise à transformer les relations et les structures à la base du conflit. Elle est ici étudiée et mise en pratique par les auteurs sur différents terrains : les violences dans la ville, les violences produites par les politiques publiques sur l’asile et les migrations ou encore les réponses politiques aux menaces du terrorisme.

Editions Mayer (Charles Léopold) / ECLM, 2017
Karine Gatelier Anthropologue, a conduit des recherches en Asie centrale sur le thème des constructions identitaires des minorités marginalisées, et plus récemment sur les stratégies de légitimation dans les régimes autoritaires, cofondatrice de Modus Operandi. Claske Dijkema Sociologue spécialisée dans les études sur la paix (Université d’Amsterdam, Pays-Bas et de Berkeley, Californie). Herrick Mouafo Djontu Chercheur camerounais chargé d’enseignements à l’Université Stendhal à Grenoble. Les trois développent une approche constructive du conflit, qu’il soit social, armé, ou politique, par des actions de recherche et de formation auprès du public.

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives