Un espoir grandissant pour l’humanité : À Vienne, 65 pays disent non aux armes atomiques dans la déclaration du TIAN

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

Un espoir grandissant pour l’humanité : À Vienne, 65 pays disent non aux armes atomiques dans la déclaration du TIAN

  1.  | 
  2. Actions
  3. |

Un espoir grandissant pour l’humanité : À Vienne, 65 pays disent non aux armes atomiques dans la déclaration du TIAN

Par Rafael de la Rubia.

À Vienne, du 24 au 27 juin, 65 pays au total, avec de nombreux autres observateurs et un grand nombre d’organisations de la société civile, se sont alignés contre la menace de l’utilisation des armes atomiques et se sont engagés à œuvrer pour leur élimination dans les meilleurs délais. Voici le résumé de cette première conférence du Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) qui, avec le rejet de l’OTAN et des neuf puissances nucléaires, s’est achevée jeudi dernier dans la capitale autrichienne. La conférence des pays signataires du TIAN était elle-même précédée d’autres événements tels que le forum ICAN sur l’interdiction nucléaire – Vienna Hub, la conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires et l’Aktionsbündnis Für Frieden Aktive Neutralität und Gewaltfreiheit. Ce fut une semaine de célébration du désarmement, de la coopération et de la recherche de la compréhension plutôt que de la confrontation.

Lire l’article publié sur le site Pressenza

Archives