Aux artistes de la paix : éduquer à la paix pour résister à l’esprit de la guerre

Pierre Marcel MONTMORY
5/01/2019

Les gens devraient se rencontrer pour se connaître. Quels artistes ? Qu’ont-ils chacun à offrir ? Pour la paix ? Qu’est-ce que la paix ? Il est temps de définir ce qu’est la paix pour savoir de quoi nous parlons vraiment. Comment agit au quotidien chaque artiste et comment fabrique-t-il tout ce qu’il trouve juste et bon à faire ? Les artistes de la paix ne doivent-ils pas avoir pour  objectif l’éducation populaire à la paix pour résister à l’esprit de guerre ? La guerre n’est-elle pas l’antinomie de la paix ? La paix par la guerre ou la paix par la paix ? Non ! Il n’existe pas l’une ou l’autre mais il existe bien l’une et l’autre : la paix et la guerre. Les artistes de la paix s’occupent de la paix, de construire la paix. Les artistes de la paix laissent la guerre à ses spécialistes pour combattre les gens qui ont pour idéal la mort et la destruction. Les artistes de la paix ne peuvent donc pas éduquer à la paix contre l’esprit de guerre avec les maîtres de guerre, militaires et autres assassins professionnels. Quels artistes ont – dans leur préoccupation quotidienne,  l’éducation populaire comme ouvrage ? Populaire qui signifie bien : pour tout le monde ? Sommes-nous des pacifistes modérés ? Les artistes de la paix organisent des manifestations artistiques dans la population, sur les lieux de vie du peuple (c’est-à-dire de tout le monde) dans le but de créer et de développer l’éducation populaire, l’éducation à la paixLire l’article complet publié sur le Site Médiapart

2019-03-19T01:04:32+00:005 janvier 2019|Points de vue|