Depuis un demi-siècle, de nombreuses révolutions pacifiques contre des dictatures ont abouti, comme en Pologne, au Kosovo ou encore en Serbie. Certaines, hélas, ont échoué. Cet ouvrage démontre que l’échec provient souvent d’actions désordonnées, d’une insuffisance de préparation pour rendre la lutte efficace, d’une sous-estimation de l’adversaire, enfin et surtout d’une méconnaissance de ce que recouvre une “stratégie”, et de ce qu’elle exige dans son application.

L’Harmattan, 2009
Gene Sharp (1928-2018), politologue américain connu pour ses nombreux écrits sur la lutte non-violente. Il a été parfois surnommé le “Machiavel de la non-violence”, fondateur de l’Albert Einstein Institution, une association sans but lucratif qui étudie et promeut la résistance nonviolente dans les zones de conflits actuelles.