René GUITTON
21/05/2020

« Si les causes des conflits ne sont pas traitées, le cycle « humiliation, haine, violence, répression… » se réactivera. Seule la non-violence peut apporter une réponse ». La crise sanitaire actuelle doit nous convaincre que la vie ne pourra plus continuer comme avant. Des orientations radicales seront à prendre comme : – Remplacer la compétition sous toutes ses formes par la coopération entre les hommes, les entreprises et les nations. – Reconvertir massivement les dépenses d’armement vers les crédits de développement pour le bien de tous les humains et la protection de la planète.  
– Substituer aux critiques négatives et partisanes des propositions positives, constructives et créatives. – Cesser l’obsession consumériste pour devenir plus spiritualiste. – Revoir toute la répartition des richesses et des revenus pour qu’elle profite à tous. Lire l’article publié sur le site ouest-france