REHUNO
20/05/2020

Red Humanista de Noticias en Salud. La communication directe avec les personnes qui nous entourent est un besoin que nous éprouvons tous et constitue un pilier de la santé physique, mentale, personnelle et sociale. Nous avons besoin de communiquer nos sentiments sur des questions qui sont communes à tous. Nous devons également communiquer sur la façon dont nous vivons les situations dans lesquelles nous nous trouvons. Des situations qui parfois nous inquiètent ou nous angoissent. D’autres nous réconfortent ou nous rendent heureux et nous voulons partager cela aussi. Les relations avec les autres sont elles-mêmes un sujet important à traiter dans la communication. Parfois, ces relations ne fonctionnent pas très bien, il arrive que des « ponts » soient rompus entre les gens. Et c’est dans cette expérience que nous ressentons un malaise. Au contraire, lorsque la communication est fluide et qu’il existe des « canaux ouverts », nous nous sentons très bien. La communication dépend de notre intention et de l’intention de l’autre personne. Donc, si l’autre personne ne veut pas communiquer ou « ferme cette porte », nous ne pouvons rien y faire. Peut-être qu’attendre le bon moment est la seule chose qu’il convient de faire de notre côté. Lire l’article publié sur le site Pressenza