Il faut favoriser la coopération et la coopération avant l’action

Il faut favoriser la coopération et la coopération avant l’action

Il faut favoriser la coopération et la coopération avant l’action

Nathalie ACHARD – 02/04/2020

Alors que l’épidémie de Coronavirus remet en cause nos habitudes en raison du confinement, comment communiquer sans violence et désamorcer les conflits ? Nathalie Achard, auteur de « La communication non violente à l’usage de celles et ceux qui veulent changer le monde », invite à repenser le schéma classique de la communication pour mieux coopérer, collaborer. Après vingt ans passés à agir auprès d’associations comme Greenpeace, Amnesty International ou SOS Méditerranée, Nathalie Achard a constaté que les confrontations se résument toujours à une posture binaire et stérile : « je suis pour ou je suis contre ». Elle a donc décidé d’épouser les mécanismes de la communication non violente, fondée sur l’introspection, l’écoute et l’échange pour aboutir à la coopération, essentielle en cette période de crise sanitaire et de confinement. Lire l’article publié sur le site CNews

Archives