La violence

  1.  | 
  2. Fondements et non-violence
  3.  | La violence

La violence

  1.  | 
  2. Fondements et non-violence
  3.  | La violence

La violence

Silo. Chapitre IX « Le paysage humain », Humaniser la terre, 1988.

1.     Quand on parle de méthodologie d’action liée à la lutte politique et sociale, on fait fréquemment allusion au thème de la violence. Mais il y a des questions préalables à traiter, qui ne sont pas étrangères à ce thème.

2.     Tant que l’être humain ne réalise pas pleinement une société humaine, c’est-à-dire une société où le pouvoir réside dans le tout social et non dans une partie de celui-ci – qui soumet l’ensemble et le chosifie –, toute activité sociale se réalisera sous le signe de la violence. Aussi, quand on parle de violence, il faut mentionner le monde institué ; et si l’on oppose à ce monde une lutte non-violente, on doit souligner en premier lieu qu’une attitude est non-violente parce qu’elle ne tolère pas la violence. De sorte qu’il ne s’agit pas de justifier un type déterminé de lutte, mais de définir les conditions de violence que ce système inhumain impose.

PDF : Humaniser la terre, la violence

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives