Qu’entendons-nous par humanisme universaliste

Qu’entendons-nous par humanisme universaliste

Qu’entendons-nous par humanisme universaliste

Silo. Communauté Emanu-el, siège du Judaïsme libéral d’Argentine.

Buenos Aires, 24 novembre 1994. 

Je remercie la communauté Emanu-El et le rabbin Sergio Bergman de me donner la possibilité de faire cet exposé, ici et aujourd’hui. Je remercie de leur présence les membres de la communauté, les intervenants de ce cycle de conférences et les amis de l’humanisme en général.

Le titre de cet exposé annonce l’existence d’un humanisme universel mais, bien entendu, cette affirmation doit être démontrée. Pour cela, il faudra préciser ce que l’on entend par « humanisme » car il n’existe pas de consensus général sur la signification de ce mot ; d’autre part, il sera nécessaire de définir si « l’humanisme » est le propre d’un lieu, d’une culture ou s’il appartient aux racines et au patrimoine de l’humanité tout entière. Pour commencer, il conviendra de préciser l’intérêt que nous portons à ces questions, faute de quoi on pourrait penser que nous sommes simplement motivés par une simple curiosité historique ou culturelle. Pour nous, l’humanisme a le mérite captivant d’être non seulement Histoire mais aussi projet d’un monde futur et outil d’action actuel.

PDF : Conférence « Qu’entendons nous aujourd’hui par humanisme »

Archives