La violence du monde

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | La violence du monde

La violence du monde

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | La violence du monde

La violence du monde

Edgar Morin, Jean Baudrillard.

Comment interpréter, après les premiers commentaires formulés sous le choc, les événements du 11 septembre 2001 à New York ? Que signifie cette expression spectaculaire du terrorisme sur le sol américain ? Jean Baudrillard et Edgar Morin, dans ces deux conférences prononcées à l’Institut du monde arabe, replacent l’événement dans le paysage actuel de ” la mondialisation “. Pour Baudrillard, l’architecture arrogante des Twin Towers n’est pas étrangère à leur destruction et à l’effondrement symbolique d’un monde dédié à la puissance financière et au libéralisme triomphant. Edgar Morin, dans un texte où l’on retrouve les grands thèmes de sa réflexion, rappelle les conditions historiques qui ont rendu possibles les actions terroristes, et appelle à une prise de conscience globale pour inventer un autre avenir. Deux interventions essentielles pour comprendre le sens du terrorisme contemporain et l’état d’un monde où peut naître cette violence absolue.

Editions du Félin / Institut du monde Arabe, 2003

Edgar Morin, sociologue et philosophe français. À partir des années 1950, il occupe une place en vue dans la sociologie française. Penseur de la complexité, il définit sa façon de penser comme « constructiviste » en précisant : « c’est-à-dire que je parle de la collaboration du monde extérieur et de notre esprit pour construire la réalité ».
Jean Baudrillard (1929-2007), philosophe français théoricien de la société contemporaine, connu surtout pour ses analyses des modes de médiation et de communication de la postmodernité.

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives