Traité de la violence

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | Traité de la violence

Traité de la violence

  1.  | 
  2. Livres
  3.  | Traité de la violence

Traité de la violence

Wolfgang Sofsky.

État, arme, passion, douleur, torture, exécution, combat, chasse, massacre, destruction des choses : en quelque douze courts chapitres, Wolfgang Sofsky traite des formes diverses de la violence contemporaine. Pour ce faire, il recourt à l’un des procédés classiques de la philosophie politique, de Thomas Hobbes et Jean-Jacques Rousseau à John Rawls : la petite fiction qui dit, en un bref récit imaginaire, l’instauration originaire d’un ordre et de la violence nouvelle dont il est inéluctablement porteur. Car on trouve dans ce Traité la même interrogation – déplacée, élargie – qui anime la réflexion de Wolfgang Sofsky : pourquoi, comment la violence, sous les formes les plus variées, accompagne-t-elle le développement de la culture puisque force est de constater que celle-ci nourrit celle-là ? Ici, nulle thérapeutique lénifiante n’est proposée. Il y est simplement, uniquement, question d’une clinique : celle, sombre mais décapante, des violences de la culture aujourd’hui.

Gallimard, 2015

Wolfgang Sofsky, né en 1952, a enseigné en tant que professeur de sociologie aux universités de Göttingen et d’Erfurt. Depuis 2001. Auteur et commentateur politique. En 1993, il a reçu le Geschwister-Scholl-Preis pour “l’ordre de la terreur”.

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives