Agence Science-Presse
11/04/2019

Depuis l’arrivée des FPS (First Person Shooter), plusieurs études ont tenté de déterminer si les jeux vidéo avaient des effets néfastes sur la santé psychologique des joueurs. Même si bon nombre d’études sont d’avis que les jeux vidéo augmenteraient l’agressivité, il y a tout de même beaucoup d’études qui affirment que c’est faux. Certaines vont même jusqu’à avancer qu’ils aideraient à contrôler cette violence parce que les jeux violents donnent l’occasion de se défouler. Nous avons divisé le compte-rendu en deux sections : le pour et le contre. Lire l’article publié sur le site