Trois raisons de (re)lire… Henry David Thoreau

Trois raisons de (re)lire… Henry David Thoreau

Trois raisons de (re)lire… Henry David Thoreau

Gilles HEURÉ
 24/03/2015

Considéré comme l’un des premiers écrivains “écolos”, Henry David Thoreau n’en n’était pas moins un poète des bois et un philosophe subversif. Né le 12 juillet 1817 et mort le 6 mai 1862, à Concord, Massachusetts, Henry David Thoreau, considéré un peu succinctement comme l’un des premiers écrivains « écolos », s’était retiré un temps de sa ville et de sa communauté pour s’installer au bord de l’étang de Walden. Ce solitaire est d’abord un magnifique poète, qui sut évoquer merveilleusement la nature et les bienfaits que l’homme peut tirer de sa communion avec elle. Tout autant, il est un philosophe subversif à bien des égards, réfutant les préjugés de ses contemporains, se méfiant du pouvoir de la loi et de l’Etat et fustigeant l’envahissement de la consommation et la place prise par la valeur travail qu’il lui semble urgent de reconsidérer. Lire l’article publié sur le site Télérama

 

Archives