Étienne de la BOÉTIE (1530-1563)

Étienne de la BOÉTIE (1530-1563)

Étienne de la BOÉTIE (1530-1563)

GIL
03/01/2021

 L’écrivain humaniste et poète français Étienne de la BOÉTIE, célèbre pour son ouvrage Discours sur la servitude volontaire, est considéré comme l’un des penseurs de la désobéissance civile. Issu d’une famille de magistrats, élevé surtout par son oncle et parrain Estienne de la BOÉTIE, sieur de Boulhonnas et prêtre, passionné par la philosophie, compose des vers français, latins ou grecs. Il rédige 29 sonnets amoureux et devient le traducteur des ouvrages de PLUTARQUE, VIRGILE et L’ARIOSTE. Il écrit son premier et plus célèbres ouvrage Le Discours de la servitude volontaire juste après avoir obtenu son examen de licence de droit civile en  septembre 1553. Son manuscrit n’est publié qu’en 1576, mais MONTAIGNE en a connaissance et se lie d’amitié avec lui. Pourvu d’un office de conseiller à la Cour d’Henri II en octobre 1553, il est admis comme conseiller au Parlement de Bordeaux l’année suivante, deux ans avant l’âge légal. A partir de 1560, il est chargé par Michel de L’HOSPITAL d’intervenir dans diverses négociations pour parvenir à la paix dans les guerres de religion opposant catholiques et protestants. A partir d’août 1563, frappé par la maladie, sans doute la tuberculose, il tente de se regagner sans succès le Médoc. Lire l’article publié sur le site Le conflit

Archives