L’humanisme historique occidental

  1.  | 
  2. Fondements et non-violence
  3.  | 
  4. Les humanismes
  5.  | L’humanisme historique occidental

L’humanisme historique occidental

  1.  | 
  2. Fondements et non-violence
  3.  | 
  4. Les humanismes
  5.  | L’humanisme historique occidental

L’humanisme historique occidental

Salvatore Puledda, Interprétations de l’humanisme.

1 – Le retour aux Anciens et l’idéal de « l’humanitas »

L’humanisme[1] de la Renaissance se développe durant une période qui va approximativement de la deuxième moitié du XIVe siècle à la fin du XVIe siècle. Pour l’Italie, et de façon générale pour l’Europe, il s’agit là d’une période d’extraordinaire accélération historique, au cours de laquelle les événements se succèdent à un rythme soutenu, donnant lieu à des transformations politiques et spirituelles radicales.

Les historiens se sont souvent demandé si la culture de l’humanisme représentait une rupture radicale par rapport à l’époque médiévale ou si, au contraire, son apparition ne devait être comprise comme le point d’arrivée d’un processus de développement et de maturation de questions philosophiques, religieuses, sociales, économiques, etc., qui s’étaient déjà manifestées durant le bas Moyen Age. Il ne fait pas de doute que l’on peut fournir de nombreux arguments valables pour soutenir chacune de ces interprétations. Mais quel que soit le choix adopté, aucune reconstruction historique ne peut faire abstraction de l’image que les protagonistes de cette époque avaient de leur temps et de l’image qu’ils attribuaient à leur œuvre.

[1]    Le terme « humanisme » est relativement récent puisqu’il a été introduit (comme humanismus) par le pédagogue allemand F. J. Niethammer, au début du XIXe siècle, pour indiquer l’importance attribuée aux disciplines littéraires fondées sur le grec et le latin dans les études secondaires. Le mot latin humanista, quant à lui, fait son apparition en Italie dans la première moitié du XVIe siècle,

PDF: L’humanisme historique occidental

 

Participez
à l'Observatoire de la non-violence

Organisation, Site web, Diffusion, Économie

Archives