Célia Grincourt
08/01/2021

Pascal Djeumegued exerce ses fonctions d’abbé à l’extrême nord du Cameroun dans la région de Mora et Maroua, près de la frontière avec le Tchad. Il côtoie au quotidien une extrême pauvreté et une insécurité toujours croissante, notamment en raison de la présence du groupe terroriste Boko Haram. Il a co-fondé le REPDHEP, une association qui promeut la non-violence, vient en aide aux victimes et essaie de créer des conditions de dialogue entre les forces en présence. Formé à l’Intervention Civile de Paix à l’Institut Catholique de Paris et au Centre Martin Luther King au Etats-Unis, Pascal Djeumegued ne recule devant aucun risque pour mener à bien la mission qu’il s’est donné : incarner « l’amour en action ». Ecouter l’entretien publié sur le site La force de la non violence