Jean-François BERNARDINI
08/09/2020

Au plan national, l’été a été émaillé de faits divers, particulièrement violents et très médiatisés. Interrogé sur le sujet, le ministre de l’Intérieur avait parlé « d’ensauvagement » de la société. Depuis, le vocable fait débat. Il oppose ministre de l’intérieur et ministre de la justice. On discute chiffres et pourcentages. En Corse, on se croyait à l’abri de ce genre de choses. Il n’en est rien. Selon les chiffres officiels, ce type de violences aurait augmenté de 140% en 20 ans. Dans la nuit du 5 au 6 septembre ce sont de jeunes étudiants arrivant à la fac de Corte qui en ont été victimes. La victime principale a 17 ans. Au début de l’été, une série d’agressions physiques est commise dans les rues d’Ajaccio. Les jeunes – dont des mineurs – seront interpellés, puis jugés le 29 août dernier. L’auteur principal a 20 ans. Il est en situation de récidive. Lire l’article publié sur le site Corse Net Infos